Skunk Loach – Profil d’espèce et faits

skunk loach

Si vous êtes un gars ou une fille loche, la loche skunk devrait vous convenir. C’est un excellent choix pour tout environnement d’eau douce si vous avez besoin d’un nettoyeur de fond et que vous vous ennuyez des loches de clown ordinaires.

La skunk loach est parfaite si vous voulez essayer quelque chose de nouveau et ajouter un peu plus de diversité dans le réservoir.

Aujourd’hui, nous allons discuter de la loche mouffette pour mettre en évidence ce qui la rend différente des autres loches. Alors, plongeons-y dedans !

Qu’est-ce qu’une Skunk Loach?

La loche mouffette est un type de poisson loche qui habite une variété d’environnements d’eau douce avec des eaux calmes, lentes et rapides.

Cela seul est inhabituel puisque la plupart des poissons ont des préférences spécifiques dans ce sens. Ceux-ci sont considérés comme des animaux nocturnes, bien qu’ils puissent également être actifs pendant la journée.

Surtout dans les habitats où ils se sentent en sécurité et à l’aise.

La loche skunk est simplement en apparence mais néanmoins charmante. La plupart de ces loches affichent le cappuccino comme couleur principale, sans motif présent nulle part sur le corps.

La seule caractéristique notable du motif est l’épaisse bande noire à la queue et la bande noire traversant la zone dorsale. Sinon, le poisson est propre.

La coloration a du sens, car elle permet au poisson de se fondre dans son environnement rocheux, diminuant sa signature environnementale. Les petits yeux hypnotiques ne font qu’ajouter au charme de la loche.

Exigences de Skunk Loach

Heureusement, la loche mouffette est facile à accueillir puisqu’elle n’est pas trop prétentieuse sur ses conditions de vie.

Naturellement, il y a quelques spécificités à prendre en compte, surtout compte tenu du tempérament plus fougueux de la loche. Alors, allons-y !

Taille et configuration du réservoir

Visez au moins 30 gallons pour cette loche. Cela peut sembler inhabituel, étant donné que le poisson dépasse rarement 3 pouces, mais il s’agit d’une espèce en banc. Il a besoin de compagnons pour rester calme, en sécurité et confortable.

Et, par compagnons, j’entends au moins 6, de préférence 10 d’entre eux.

Donc, vous avez besoin de beaucoup d’espace, d’autant plus que les loches mouffettes sont des habitants du fond qui aiment les rochers. Ils passent la majeure partie de leur journée à se cacher parmi les rochers et les grottes, surtout lorsqu’ils sont encore nouveaux dans le réservoir.

Ainsi, la configuration devrait inclure une combinaison de zones de baignade ouvertes et d’espaces rocheux sûrs avec de nombreuses plantes vivantes, des grottes, des fissures et des crevasses qu’ils peuvent traverser. Visez des rochers lisses dépourvus de bords rugueux ou tranchants qui pourraient blesser la loche.

Le substrat doit être fin et mou, de préférence du sable ou un mélange de sable et de cailloux ou de gravier fin.

À la manière typique des loches, ces poissons sont des fouisseurs de substrat, ils devraient donc avoir l’espace et les conditions nécessaires pour répondre à leurs besoins. Les plantes vivantes sont également les bienvenues, tant qu’elles ne prennent pas trop de place.

Continuer la lecture:  Quelle est l'espérance de vie des poissons Betta ?

Faites également attention aux plantes enracinées. Les loches mouffettes sont connues pour déterrer des plantes plus mal ancrées, ce qui est typique des creuseurs de substrat.

Besoins en eau

La loche mouffette est assez atypique dans ce département également.

Nous avons 2 points principaux à considérer ici :

  1. La température – Vous devez viser une plage de température de 79 à 86 F, ce qui est considérablement plus élevé que ce dont la plupart des poissons tropicaux ont besoin. Cela peut rendre plus difficile la recherche de compagnons de réservoir compatibles, car tous les poissons ne peuvent pas supporter un nombre aussi élevé. Heureusement, la plupart des espèces s’adapteront mieux à des températures plus élevées qu’à des températures plus basses.
  2. L’entretien global – Vous savez déjà que les loches sont prétentieuses en termes d’entretien du réservoir et de qualité de l’eau. Eh bien, vous devez multiplier par 10 ces attentes en ce qui concerne les loches mouffettes. Ces poissons nécessitent des conditions d’eau impeccables avec une filtration adéquate, des changements d’eau hebdomadaires (jusqu’à 50 % du volume total d’eau par session) et un nettoyage régulier. L’aspiration des substrats est indispensable pour éliminer les déchets de poisson, les matières en décomposition et éviter la formation de poches anaérobies.

Inutile de dire que ces facteurs à eux seuls recommandent les loches mouffettes comme des poissons plus difficiles, mieux adaptés aux aquariophiles expérimentés.

Alimentation et Régime

Les loches mouffettes sont omnivores sur le papier, mais autant les considérer comme carnivores.

Ces poissons se nourrissent d’un régime exclusivement carnivore et ne consomment de matières végétales qu’en dernier recours si rien d’autre n’est disponible. Ils peuvent s’adapter à la nourriture commerciale pour poissons en théorie, mais ils ne l’aimeront pas.

Si vous voulez garder une loche mouffette en bonne santé, heureuse et bien nourrie, optez pour un plan de repas vivant uniquement.

La nourriture vivante est plus nutritive et délicieuse que toute autre source de nourriture, mais vous ne pouvez pas la conserver trop longtemps. C’est là qu’interviennent les cultures vivantes.

Je dirais que les cultures vivantes ne sont pas nécessaires pour garder une loche mouffette, mais elles sont clairement recommandées. En ce qui concerne les options d’aliments vivants, le ciel est la limite tant que vous assurez une bonne diversité.

Vous pouvez avoir plusieurs cultures vivantes en place pour élever des escargots, des crevettes, des vers de vase ou des daphnies, entre autres. Ou vous pouvez cultiver un type de nourriture et acheter le reste pour un plus de diversité.

Conseil de pro : fournissez à vos loches mouffettes des escargots vivants, car ceux-ci font partie de leur alimentation naturelle à l’état sauvage.

Rien ne plaît plus à la loche mouffette que de chasser et de tuer des escargots en les aspirant hors de leur coquille.

N’oubliez pas non plus que les loches mouffettes sont des charognards opportunistes. Dans un aquarium communautaire, ils consommeront une variété d’aliments, y compris des résidus alimentaires qui manquent aux autres poissons.

Alors, adaptez le plan d’alimentation aux circonstances, à l’appétit et aux préférences de vos loches. Cette approche est nécessaire pour éviter la suralimentation.

Les Skunk Loaches ont-elles besoin d’un appareil de chauffage ?

Oui, ils le font absolument. Ces loches préfèrent les eaux chaudes et confortables et ne supportent pas les variations de température soudaines ou sévères.

Certaines variations sont normales pour imiter les conditions naturelles du poisson, mais la température devrait rester dans les années 80 inférieures pour la plupart.

Continuer la lecture:  Amer | revue Pet Yolo

Les loches Skunk ont-elles besoin d’un filtre?

Il n’y a rien de plus important qu’un bon système de filtration pour votre réservoir de loche mouffette.

Ces poissons sont notoirement sensibles aux mauvaises conditions d’eau, ce qui peut les stresser et les rendre plus sujets aux parasites et aux infections. Les loches mouffettes aiment aussi les eaux rapides, mais cela varie selon les poissons.

Le système de filtration doit éliminer toutes les particules flottantes et assurer un niveau d’entretien de base de l’eau, de préférence chimique, biologique et mécanique.

L’ammoniac et les nitrites sont vos pires craintes dans ce contexte. Bien que la loche gardera le réservoir propre de tout résidu de nourriture ou de toute matière organique flottant librement, elle ne peut pas remplacer l’effet d’une unité de filtration fiable.

Utilisez également le filtre comme outil d’aide et comptez sur une routine d’entretien régulière et approfondie pour garder l’habitat de la loche propre et sain.

Combien coûtent les loches Skunk?

Heureusement, les loches skunk sont très abordables. Vous pouvez obtenir un spécimen pour environ 5 $, ce qui est aussi bon marché que possible.

Naturellement, vous souhaitez avoir plusieurs loches pour une expérience optimale. Je recommande 10, mais vous pouvez aller avec moins si vous n’avez pas les moyens de les entretenir correctement.

Bien que, je dois dire, plus vous avez de loches, plus elles seront paisibles et calmes.

Cette espèce prospère en groupe et peut montrer du stress et de la violence lorsqu’elle est gardée en solo ou en petits groupes de 2 à 4 individus.

Donc, je ferais des achats par lots et chercherais des rabais pendant que vous y êtes.

Quelle est la durée de vie de Skunk Loach?

Attendez-vous à ce que vos loches skunk vivent jusqu’à 8 ans avec des soins optimaux. La principale menace à laquelle vous serez confronté est le stress.

Les loches skunk sont plutôt sensibles dans ce sens. Ils peuvent être stressés pour diverses raisons, notamment de mauvaises conditions d’eau, une mauvaise alimentation, des camarades de réservoir inappropriés (nous y reviendrons), un espace insuffisant, etc.

Vous avez donc besoin d’un travail d’enquête approfondi pour déterminer ce que vos loches aiment et n’aiment pas.

Ils ne sont pas trop prétentieux, mais un soin particulier est nécessaire pour les accueillir correctement.

Quelle est la taille de Skunk Loach?

Les loches mouffettes peuvent atteindre 4 pouces à l’état sauvage et environ 3 pouces en captivité.

Ainsi, ils restent des poissons assez petits, ils comptent donc sur les groupes pour rester en sécurité et à l’aise.

Les Skunk Loaches sont-elles agressives ?

Ils le sont et ils ne le sont pas. Les loches mouffettes sont plus agressives lorsqu’elles sont gardées en solo ou en petits groupes, en dessous de 6 individus.

La raison en est que les loches recourent à la violence chaque fois qu’elles ne se sentent pas en sécurité, ce qui peut facilement perturber l’atmosphère sociale.

Vous pouvez atténuer ce comportement en créant de plus grands groupes de loches avec plus de femelles que de mâles.

Ensuite, vous avez le problème de la compatibilité tempéramentale. Vous ne devriez pas loger des loches avec des poissons lents et timides qui pourraient devenir des victimes d’intimidation. Les loches mouffettes sont des pinces à nageoires notoires et peuvent facilement stresser des compagnons de réservoir plus paisibles.

Enfin, évitez les autres habitants du fond pour éviter les conflits territoriaux.

Je recommanderais les rasboras, les danios, les groupes tétra et même les bettas comme compagnons de réservoir compatibles.

Continuer la lecture:  Poissons Betta et tortues : peuvent-ils vivre ensemble ?

La note clé ici est d’opter pour des bancs de poissons énergiques ou même des espèces plus agressives comme le requin à queue rouge, qui peuvent garder leur terrain et décourager le comportement d’intimidation de la loche mouffette.

De plus, ajoutez toujours des cachettes supplémentaires et des plantes vivantes chaque fois que vous envisagez de créer un réservoir communautaire axé sur les loches.

Skunk Loach Tankmates

Visez des espèces semi-agressives qui tiendraient bon face à la loche mouffette. Vous voulez éviter les poissons timides et lents avec de longues nageoires qui pourraient attirer l’intérêt de la loche.

D’une manière générale, je dirais que trouver les bons compagnons de réservoir pour vos loches skunk peut être une tâche difficile.

Je recommande d’opter pour une plus grande communauté de loches skunk (au moins 10 membres), d’expérimenter diverses espèces semi-agressives de taille moyenne à supérieure et de voir quel bâton.

Les Skunk Loaches sont-elles bonnes pour les débutants ?

Non, ils ne sont pas. Ces loches sont différentes de vos loches habituelles en raison de leur :

  • Comportement imprévisible – Seulement pacifique dans de grands groupes, et rien n’est certain même alors. Vous devez constamment superviser la communauté pour détecter à temps les brimades ou les comportements violents et agir avant que les choses ne deviennent incontrôlables.
  • Haute sensibilité – Ce sont des poissons sensibles qui ont besoin de conditions environnementales spécifiques et d’une routine d’entretien stricte. Vous ne réussirez peut-être pas à répondre à toutes ces exigences en tant qu’aquariophile débutant avec une expérience limitée en aquariophilie.
  • Préférences alimentaires vivantes – Bien que les loches soient des mangeurs opportunistes et ne refusent pas de nourriture, elles préfèrent toujours les aliments vivants à toute autre chose. Cela signifie que vous devez investir du temps et des efforts dans la mise en place d’au moins une culture en direct. Vous devez également fournir quotidiennement aux loches une alimentation variée composée de plusieurs options d’aliments vivants.

Essentiellement, je ne recommande pas les loches skunk aux débutants absolus qui ont besoin d’accumuler plus d’expérience avant de pouvoir manipuler cette espèce.

Comment savoir si Skunk Loach est un mâle ou une femelle ?

La différence la plus notable entre les mâles et les femelles skunk est la taille. Les femelles sont légèrement plus grandes et plus dodues que les mâles, mais ce n’est pas toujours le cas, selon l’âge du poisson.

Vous pouvez facilement avoir un gros mâle et une femelle plus mince et plus jeune, ce qui brouille assez facilement les lignes du dimorphisme sexuel.

Dans l’ensemble, les loches mouffettes sont difficiles à séparer par sexe.

Comment se reproduit la Skunk Loach ?

Les loches mouffettes sont considérées comme des espèces migratrices, elles ne se reproduisent donc que pendant la saison de migration.

Cela signifie qu’il est presque impossible d’élever des loches mouffettes en captivité en dehors d’un ensemble de conditions très spécifiques.

Les éleveurs professionnels de loche mouffette utilisent un cocktail d’hormones pour stimuler le comportement reproducteur du poisson, et même cela ne fonctionne pas à chaque fois.

Conclusion

Les loches mouffettes peuvent constituer un ajout intéressant à une configuration d’eau douce personnalisée, à condition que vous fassiez de votre mieux pour accueillir correctement l’espèce.

Visez un substrat souple, de nombreuses cachettes, une alimentation personnalisée et des coéquipiers semi-agressifs pour obtenir les meilleurs résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *