Les poissons rouges peuvent-ils manger des insectes et des insectes ?

goldfish eat insects bugs

Vous avez peut-être entendu dire que la variété est très importante dans l’alimentation d’un poisson rouge. Et c’est vrai ! Votre poisson rouge devrait manger un peu de tout pour répondre à ses besoins en nutriments et rester en bonne santé.

Vous devez alterner entre les plantes et les aliments riches en protéines comme la daphnie, les crevettes de saumure et les flocons de poisson enrichis.

Mais qu’en est-il des insectes ? Les insectes devraient-ils faire partie de l’alimentation de vos poissons ? Y a-t-il des risques à nourrir vos insectes poissons rouges ? Quel genre d’insectes peuvent-ils manger ?

Découvrez la réponse à ces questions et plus encore dans cet article ! Nous passerons en revue tout ce que vous devez savoir, afin que vous puissiez construire le meilleur régime alimentaire pour votre poisson rouge.

Risques de nourrir les poissons rouges avec des insectes

Les poissons rouges sont une espèce omnivore. Donc, en théorie, ils peuvent manger une grande variété d’aliments, insectes compris !

En fait, dans la nature, les poissons rouges mangent un régime qui contient des insectes, de petits crustacés, de petits poissons et une variété d’algues et d’autres plantes aquatiques.

Mais l’équilibre est la clé. Bien que les poissons rouges puissent manger et mangent des insectes, certains risques méritent d’être mentionnés.

Premièrement, les insectes ne sont pas une source équilibrée de nutrition. Mais dans ce cas, la dose fait le poison.

Vous devrez faire attention à la quantité et à la fréquence à laquelle vous donnez des insectes à votre poisson rouge. La plupart des insectes contiennent beaucoup de protéines et très peu de matières grasses.

Ils ne contiennent pas non plus de fibres alimentaires. Nourrir les poissons rouges avec une alimentation trop riche en insectes peut entraîner de la constipation et des ballonnements.

À long terme, les poissons peuvent développer de graves problèmes de santé comme des problèmes de foie et des problèmes de vessie natatoire. Votre poisson rouge devrait consommer jusqu’à 30 % de calories provenant de protéines. Mais ils ont également besoin d’environ 5 à 10 % de calories provenant des lipides.

Les poissons rouges ont également besoin de beaucoup de fibres pour compenser toutes ces protéines difficiles à digérer.

Deuxièmement, les insectes peuvent transporter un tas de maladies, de parasites et de produits chimiques nocifs. Vous devrez faire très attention à l’endroit où vous vous procurez les insectes.

Les insectes et les mouches sont connus pour transporter de mauvaises bactéries et des pesticides dangereux. Si ces composés entrent dans le régime alimentaire de votre poisson rouge, le poisson peut tomber très malade. Dans les cas extrêmes, le poisson peut même mourir.

Quels insectes pour nourrir votre poisson rouge ?

Vous avez peut-être vu des gens recommander les insectes dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré pour les poissons rouges. La vérité est que, comme je l’ai dit, la dose fait le poison.

Une petite portion d’insectes quelques fois par semaine ne causera pas beaucoup de mal et pourrait même être bénéfique pour vos poissons.

Certains insectes contiennent beaucoup de vitamines et de minéraux qui pourraient être difficiles à obtenir à partir d’autres aliments. Il suffit de savoir les choisir.

Continuer la lecture:  Gourami pétillant - Profil d'espèce et faits

Je vous recommande d’acheter uniquement des insectes vivants et uniquement de sources réputées. Recherchez des éleveurs d’insectes certifiés avec des normes de haute qualité.

Cela garantira que vous n’obtenez que la nourriture la plus propre et la plus sûre pour vos poissons.

Vous devez également faire attention aux types d’insectes que vous achetez. N’oubliez pas que la plupart des insectes sont très riches en protéines. Recherchez des insectes qui contiennent moins de protéines et plus de matières grasses. Ceux-ci sont plus faciles à digérer pour les poissons omnivores et moins susceptibles de causer des problèmes.

Je recommande ce qui suit :

– Vers de sang

Les vers de sang sont peut-être l’option la plus populaire. Ils constituent une bonne collation pour les poissons rouges et la plupart des autres espèces tropicales.

La meilleure partie est qu’ils sont très accessibles, même sous une forme fraîche. De nombreuses marques et fournisseurs en proposent, vous pouvez donc facilement trouver des produits de haute qualité.

Les vers de vase contiennent assez peu de protéines et de matières grasses par rapport aux autres insectes. La majeure partie de leur poids est en fait de l’eau.

Ils contiennent également de petites quantités de fibres, un nutriment important pour l’alimentation d’un poisson rouge. Les vers de sang sont également riches en minéraux comme le fer et le cuivre.

– Tubifex

Tubifex est un autre insecte commun utilisé comme aliment pour poissons tropicaux. Ces vers sont très fins et petits, et ils s’emmêlent généralement en boule.

Ils sont un peu plus riches en protéines, mais contiennent également une quantité considérable de graisses saines.

Même une petite portion peut fournir un grand pourcentage de DHA, de vitamine A, de vitamine D3 et de fer. Cependant, soyez très prudent lorsque vous choisissez la source auprès de laquelle vous achetez.

Les vers tubifex de mauvaise qualité sont plus susceptibles que les autres vers de transporter des parasites et des maladies désagréables.

– Vers de farine

Les vers de farine sont moins populaires mais font partie des insectes les moins riches en protéines. Ils sont facilement comparables aux vers de vase.

Les vers de farine frais contiennent 62 % d’humidité en poids. Seulement 20% de leur poids corporel est constitué de protéines.

Ils contiennent 13 % de calories provenant des lipides, dont la plupart sont constitués d’oméga-3 sains. Les 4,6 % restants sont constitués d’un mélange de fibres et de cendres.

Ces vers sont assez gros. Ils sont beaucoup plus gros que les tubifex et les vers de vase, vous devrez donc vous préparer avant de les nourrir.

Vous devrez les hacher un peu pour qu’ils soient assez petits pour que le poisson rouge puisse les manger.

– Vers de cire

Les vers de cire sont de longueur moyenne, mais ils sont dodus et robustes. Ils sont définitivement sur la liste des insectes qui nécessitent une préparation supplémentaire (alias hacher) avant de se nourrir.

Mais ce flux présente quelques avantages. Ces vers sont très riches en humidité et en graisse.

Ils ont un corps mou, ils sont donc faciles à manger et à digérer. Votre poisson rouge va les adorer ! Conservez simplement ce flux comme une menace rare.

Ces vers sont très riches en calories, ils sont donc faciles à surconsommer.

Les poissons rouges peuvent-ils manger des fourmis ?

Les poissons rouges pourraient manger des fourmis si cette nourriture est offerte. Après tout, Goldfish mangera tout ce qui rentre dans sa bouche. Mais les fourmis ne devraient PAS faire partie du régime alimentaire d’un poisson rouge en captivité !

Continuer la lecture:  Red Fire Shrimp : apparence, soins et élevage | Pet Yolo

Surtout pas de fourmis vivantes ! Les fourmis contiennent une quantité considérable d’acide formique.

Bien que ce composé ne tue pas carrément votre poisson, il peut toujours causer des problèmes digestifs, surtout s’il est consommé régulièrement. L’acide formique peut également endommager la muqueuse intestinale du poisson.

De plus, les fourmis ne sont probablement pas très savoureuses pour les poissons rouges. La plupart des espèces produisent des toxines puissantes pour repousser les prédateurs. Cela leur donne un goût désagréable, comme vous pouvez l’imaginer.

Les poissons rouges peuvent-ils manger des larves de moustiques ?

Absolument! Les larves de moustiques font partie de l’alimentation naturelle des poissons rouges. Dans la nature, c’est l’un des insectes les plus consommés.

C’est parce que les moustiques se reproduisent près des plans d’eau calmes comme les étangs et les lacs, où vivent naturellement les poissons rouges.

Pourquoi refuser la nourriture gratuite quand elle est disponible, n’est-ce pas ? Je suppose que cette familiarité est aussi la raison pour laquelle les poissons rouges semblent devenir fous de cette nourriture.

Vous n’avez pas vu le véritable amour jusqu’à ce que vous voyiez un poisson rouge savourer la bonté de ces larves. Rien de tel qu’une recette maison traditionnelle !

Les larves de moustiques sont également riches et assez faciles à digérer car elles n’ont pas d’exosquelette dur comme la plupart des insectes.

Ils sont également riches en matières grasses, en protéines, en fibres et en micronutriments. De nombreux éleveurs de poissons rouges avertis recommandent cet aliment comme complément de croissance pour les juvéniles.

Les poissons rouges peuvent-ils manger des guêpes jaunes ?

Ils pourraient être en mesure de se nourrir de Yellowjackets morts et d’autres guêpes. Mais même dans ce cas, vous voudrez retirer le dard au préalable.

Avec les guêpes vivantes, c’est une toute autre histoire. Vous devez garder les Yellowjackets vivants loin de vos poissons, sauf si vous voulez risquer des accidents malheureux.

Les poissons rouges peuvent facilement tuer et manger les guêpes jaunes qui tombent à l’eau. Mais ne vous attendez pas à ce que ces guêpes fougueuses tombent sans se battre.

Il est très probable que la guêpe réussira à piquer le poisson au moins une fois dans le processus. N’oublions pas que cette guêpe produit un venin très puissant et qu’elle délivre l’une des piqûres les plus douloureuses.

Votre poisson rouge pourrait être gravement blessé ou même mourir s’il reçoit plusieurs piqûres. En remarque, vous devriez également éviter de les nourrir de gilets jaunes morts que vous trouvez allongés. On ne sait jamais si l’insecte a été tué avec des pesticides ou non.

Je ne risquerais pas d’introduire ces produits chimiques nocifs dans le réservoir ou l’étang.

Les poissons rouges peuvent-ils manger des chenilles ?

Dans la plupart des cas, nourrir vos chenilles de poisson rouge est une très mauvaise idée. La grande majorité des espèces sont extrêmement toxiques.

Les chenilles poilues sont toxiques et peuvent tuer vos poissons en quelques minutes. Les chenilles à peau lisse sont un hasard, car il est difficile de dire lesquelles sont toxiques et lesquelles ne le sont pas.

Mais en règle générale, plus l’insecte est coloré, plus il est susceptible d’être toxique. C’est un peu comme un jeu de roulette russe.

Continuer la lecture:  Plante Pothos dans les aquariums - 5 avantages et conseils de culture

Le risque n’en vaut certainement pas la peine. De plus, il n’y a pas de nutriment magique dans les chenilles que vos poissons ne pourraient obtenir nulle part ailleurs.

Et n’oublions pas que les mêmes problèmes de pesticides s’appliquent également aux chenilles. Même si vous trouvez une espèce non toxique, vous ne savez pas si elle est entrée en contact avec des produits chimiques nocifs.

Les poissons rouges peuvent-ils manger des vers de terre provenant du compost ?

Absolument! Les vers de terre constituent un excellent aliment pour la grande majorité des espèces de poissons. Cela s’applique aussi aux poissons rouges !

Et ils sont extrêmement faciles à cultiver. Ils se nourrissent de tout, de la bouse de vache à la matière végétale en décomposition.

Des études ont montré que la plupart des espèces de vers de terre peuvent fournir une alternative complète sur le plan nutritionnel à la farine de poisson. Le ver de terre rouge en particulier est riche en graisses saines, en protéines, en vitamines B et en minéraux.

Les experts suggèrent déjà de remplacer les sources de protéines alimentaires conventionnelles pour poissons par de la farine de vers de terre.

Remplacer 10 % des protéines dans les aliments pour poissons rouges peut améliorer la croissance et le développement. Vous pouvez en savoir plus sur ce sujet ici.

Tout cela étant dit, nourrir votre poisson rouge de quelques vers de terre de temps en temps ne peut pas être mauvais.

Les poissons rouges peuvent-ils manger des insectes qui tombent dans l’étang ?

Totalement! Ils le font peut-être déjà. Vous ne l’avez tout simplement pas remarqué. Les poissons rouges sont assez opportunistes lorsqu’ils se nourrissent.

Si l’occasion se présente, ils consommeront tout ce qu’ils pourront obtenir. Dans la nature, leur régime alimentaire comprend une grande variété d’aliments, y compris des insectes !

Ne t’en fais pas trop. La plupart des insectes sont sains et saufs à petites doses. Votre poisson rouge ne devrait pas souffrir de problèmes de santé en les grignotant.

Les choses ne deviennent malsaines que lorsque les poissons reçoivent un approvisionnement constant en insectes. Tant que ceux-ci ne constituent pas la majorité de leur alimentation, le poisson devrait aller bien.

Conclusion

Les poissons rouges peuvent manger une variété d’aliments. Mais certains aliments sont plus sains que d’autres. Les insectes ne sont pas bons comme aliment de base.

Ils peuvent tout de même faire partie d’une alimentation équilibrée. Ils sont riches en nutriments et en graisses saines, et sans oublier, super savoureux pour vos poissons.

Sachez simplement que les insectes ne doivent pas constituer une part importante de l’alimentation des poissons. Ils contiennent trop de protéines et peuvent déséquilibrer le système digestif du poisson. Si vous décidez de garder des insectes comme collation de poisson occasionnelle, je vous recommande des espèces comme les vers de vase, les vers de farine, les vers de cire et le tubifex.

Ceux-ci sont largement disponibles et contiennent moins de protéines que les autres insectes. N’oubliez pas de faire très attention à l’endroit où vous vous les procurez !

Les insectes peuvent être porteurs de parasites et de mauvaises bactéries, selon les conditions de croissance. Achetez uniquement auprès de sources réputées avec des normes de qualité et d’hygiène élevées !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *