Inflammation utérine chez les chats revue Pet Yolo

Gebaermutterentzuendung Katze

La fatigue et la douleur sont des signes d’inflammation utérine chez le chat.

Une infection utérine chez le chat est généralement une urgence urgente. Afin que vous puissiez réagir rapidement et aider votre chat si le pire devait arriver, cet article vous fournit les faits les plus importants sur les symptômes et les options de traitement du soi-disant pyomètre.

L’infection utérine est-elle dangereuse chez le chat ?

Les vétérinaires comprennent généralement que l’inflammation utérine est une inflammation purulente de l’utérus. La maladie de l’utérus est donc aussi appelée pyomètre.

Si elle n’est pas traitée, l’inflammation purulente peut présenter un risque pour la santé du chat et constitue donc une urgence gynécologique.

Quels chats ont souvent un pyomètre ?

En général, toute chatte peut développer un pyomètre tant que l’animal n’a pas été stérilisé. Cependant, certains chats présentent un risque accru d’infections utérines. Deux facteurs y jouent un rôle :

  • On dit que les chats âgés de quatre à sept ans souffrent particulièrement fréquemment de maladies utérines.
  • Il s’agit notamment des chats qui ne sont pas encore enceintes.

Causes : Quels sont les déclencheurs de l’inflammation utérine chez le chat ?

L’inflammation utérine chez la chatte est essentiellement due à une infection bactérienne de l’utérus. Au fil du temps, cette infection fait que l’utérus se remplit de pus. L’ascension des bactéries favorise divers processus.

La chaleur et son influence sur le pyomètre

Le cycle sexuel du chat est soumis à diverses fluctuations hormonales. L’hormone progestérone, qui influence la sécrétion et les défenses de la muqueuse utérine, est particulièrement importante.

Continuer la lecture:  Quelle quantité d'herbe à chat dois-je donner à mon chat et à quelle fréquence est-il sans danger ? - Pet Yolo

À la fin des chaleurs de votre chat, le taux de progestérone est particulièrement élevé. Maintenant, la sécrétion augmente et les défenses de l’organisme diminuent. Dans cette phase, les bactéries ascendantes ont les meilleures conditions pour se multiplier, ce qui conduit finalement à une inflammation de l’utérus.

Les conditions sous-jacentes favorisent le pyomètre chez les chats

Cependant, non seulement les hormones mais aussi d’autres facteurs peuvent favoriser le pyomètre chez le chat. Ceux-ci comprennent les kystes ovariens ou d’autres maladies utérines telles que l’hyperplasie endométriale kystique glandulaire.

Le rôle des médicaments

Le traitement avec des progestatifs peut également déclencher une inflammation utérine. Ces médicaments sont utilisés pour supprimer l’oestrus chez les chats.

En savoir plus sur la contraception chez les chats dans le magazine Pet Yolo.

Symptômes : Comment se manifeste une infection utérine chez un chat ?

En raison de la manière particulière dont elle se développe, l’inflammation utérine chez les chats ne devient généralement cliniquement perceptible que quatre à six semaines après le début des chaleurs.

Pyomètre ouvert ou fermé

Le fait que l’inflammation utérine chez les chats soit perceptible par l’écoulement dépend du type d’inflammation :

  • Si le pus s’écoule par la vulve, il s’agit d’une infection utérine dite ouverte chez le chat. Dans ce cas, les symptômes sont généralement plus légers.
  • Si le col de l’utérus (col de l’utérus) se ferme et que le pus ne peut plus s’écouler, il s’agit d’un pyomètre fermé. L’inflammation s’aggrave et il existe un risque de rupture de la paroi utérine. Au plus tard maintenant, l’inflammation utérine est une urgence urgente.
Continuer la lecture:  Informations sur l'éclairage des reptiles - Pet Yolo

Les principaux signes de pyomètre

Les symptômes typiques de l’inflammation utérine chez les chats comprennent :

  • langueur
  • diminution de l’appétit
  • Fièvre (plus de 39 degrés Celsius)
  • rythme cardiaque accéléré (tachycardie)
  • Des douleurs

Quand dois-je aller chez le vétérinaire ?

Si vous pensez que votre chat a une infection utérine, vous devez contacter immédiatement votre vétérinaire. Plus tôt vous le ferez, plus vite vous pourrez aider votre chat et prévenir les complications.

Si la maladie n’est pas traitée, la santé du chat affecté se détériorera. L’inflammation progressive peut entraîner une déchirure de la paroi de l’utérus et un empoisonnement bactérien du sang, connu sous le nom de septicémie. Même un choc potentiellement mortel ne peut être exclu.

Diagnostic : Comment détecter une infection utérine chez le chat ?

Le vétérinaire pose généralement rapidement le diagnostic de suspicion d’inflammation utérine purulente au moyen d’un interrogatoire détaillé sur l’état de votre chat et d’examens cliniques.

Un regard sur les organes génitaux externes révèle également s’il peut s’agir d’un pyomètre ouvert ou fermé. Pour confirmer la suspicion d’inflammation utérine, des mesures diagnostiques supplémentaires peuvent être envisagées.

  • Procédures d’imagerie : Le vétérinaire peut utiliser des ultrasons ou des rayons X pour évaluer le degré de remplissage de l’utérus de l’extérieur.
  • Test sanguin : La formule sanguine permet de tirer de nombreuses conclusions sur les processus inflammatoires dans le corps. Idem pour le pyomètre.

Thérapie : Comment traiter une infection utérine chez le chat ?

En plus des antibiotiques, des anti-inflammatoires ou des analgésiques, il existe différentes formes de traitement disponibles pour une inflammation de l’utérus du chat, selon l’état de votre chat.

Traitement chirurgical

Si votre chat est en mauvais état, l’ablation chirurgicale de l’utérus est le traitement d’urgence dans la plupart des cas. Cela présente également l’avantage qu’aucune rechute n’est à prévoir à l’avenir.

Traitement conservateur avec des médicaments

Si vous ne souhaitez pas faire stériliser votre chat pour certaines raisons, par exemple parce qu’il se reproduit, des médicaments spéciaux peuvent être envisagés comme alternative :

  • Aglepristone en pyomètre fermé
  • PGF2a dans le pyomètre breveté
Continuer la lecture:  Éliminer l'odeur d'urine de chat - Conseils du vétérinaire pour éliminer l'odeur d'urine de chat

Les ingrédients actifs provoquent la contraction des muscles utérins. En même temps, le col s’ouvre à nouveau pour que le pus puisse s’écouler.

Cependant, certaines conditions doivent être remplies pour un traitement médicamenteux. Par exemple, l’administration d’aglépristone nécessite la présence de corps dits jaunes dans l’ovaire.

De plus, le médicament peut provoquer certains effets secondaires. Ceux-ci incluent, par exemple, de fortes réactions de douleur, de la diarrhée et des attaques de cris.

Une option de traitement pour les chats souffrant d’infections utérines est la stérilisation.

Pronostic : quelles sont les chances de guérison ?

Une infection utérine ne guérit généralement pas d’elle-même. En particulier, un pyomètre fermé doit être traité le plus tôt possible.

Pour cette raison, vous devez absolument consulter un vétérinaire si vous suspectez une inflammation utérine chez votre chat. Le pronostic de votre chat dépend de la rapidité avec laquelle vous faites traiter votre chat par un vétérinaire.

Des soins de suivi attentifs et une hygiène de la plaie sont importants après le traitement chirurgical de l’infection utérine.

Prévention : Est-il possible d’éviter l’inflammation utérine chez le chat ?

La castration est le seul moyen d’empêcher complètement le développement de maladies utérines telles que la suppuration utérine chez les chats.

Vous ne savez pas si vous devriez faire castrer votre chat ? Notre guide de stérilisation des chats vous explique les avantages et les inconvénients.

Sources:

  • flexikon.doccheck.com
  • tierdoktor.at
  • vcahospitals.com
  • Attard S, Bucci R, Parrillo S, Pisu MC (2022) : Efficacité d’un protocole d’administration modifié pour le traitement médical du pyomètre félin. Vet Sci. 9(10):517

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *