Demandez au vétérinaire : Entraînement de dressage pour un cheval arthritique

dressage chestnut 800

Le Dr Lydia Gray répond à vos questions sur la santé des chevaux dans notre série Ask the Vet.

Q : Je fais du dressage avec mon cheval depuis quatre ans et nous progressons lentement mais régulièrement dans les niveaux. Elle a maintenant 19 ans et bien qu’elle soit généralement saine et en bonne santé, je commence à remarquer certains symptômes d’arthrite. Par exemple, elle semble mettre un peu plus de temps à s’échauffer qu’avant. Je me suis demandé à haute voix l’autre jour si je devais envisager de reculer et de maintenir notre niveau actuel au lieu d’essayer de progresser davantage. Mon entraîneur a dit non, que si je la monte correctement, le dressage ne fera qu’aider à garder ses articulations et ses muscles forts à mesure qu’elle vieillit. Je sais que le travail léger est bon pour l’arthrite, mais est-ce vrai pour l’entraînement actif en dressage ? Combien de travail est trop?

R : Ne le dites pas à mon cheval, mais je prévois de continuer à le COMPÉTITIONNER en dressage jusqu’à ce qu’il ait au moins 20 ans ! Je suppose donc que je suis d’accord avec votre instructeur sur le fait qu’un dressage correctement monté est bénéfique pour les chevaux et peut les aider à vieillir avec grâce. Bien sûr, votre vétérinaire est votre autre partenaire dans ce voyage et peut vous aider à déterminer le niveau de confort de votre jument, ce qui peut être fait pour l’augmenter et quand il pourrait être temps de reculer, au moins temporairement.

Continuer la lecture:  Question de la semaine : Coliques gazeuses ou ulcères ? - Pet Yolo

J’ai commencé à aborder cette question du point de vue d’un scientifique équin et j’étais déjà en train de creuser des recherches que j’avais vues sur la nutrition des chevaux seniors, la physiologie de l’exercice, les changements spécifiques qui se produisent dans le corps du cheval avec l’âge, etc. Si vous vous posiez des questions sur VOUS-MÊME, quel serait le conseil ?

Les médecins et les experts en fitness nous disent tout le temps qu’en vieillissant, nous perdons de la force musculaire, de la densité osseuse et de la flexibilité. Qu’est-ce que le dressage ? En termes simples, c’est du renforcement musculaire et de l’assouplissement ! Selon le glossaire des termes de jugement de l’USDF, la « souplesse » est définie comme :

Amplitude de mouvement des articulations. Souplesse, flexibilité. Le contraire de Rigidité. La souplesse d’un cheval est largement déterminée par la génétique mais peut au fil du temps être améliorée ou affectée négativement par l’entraînement.

La souplesse ne ressemble-t-elle pas à quelque chose que nous voulons que tous nos chevaux aient, surtout à mesure qu’ils vieillissent ? Le glossaire contient de nombreux autres termes et définitions qui seraient hautement souhaitables pour n’importe quel cheval, mais ils sont particulièrement attrayants lorsque vous pensez aux anciennes montures :

  • activité, amplitude
  • équilibrer, plier
  • collection
  • élasticité, engagement, extension
  • souplesse, flexion, liberté
  • impulsion
  • allongement, légèreté, relâchement
  • mobilité, déplacement
  • sur le coup droit, sur le dos
  • pureté
  • qualité
  • portée, régularité, relâchement, relâchement, rythme, rondeur
  • portée, autoportage, rectitude, basculement en arrière
  • cheminement, suivi
Continuer la lecture:  Guérir de l'ennui hivernal avec des exercices d'allée de grange - Pet Yolo

Je vous invite à lire vous-même les définitions de ces termes, dans le cadre de votre formation en dressage et dans le cadre de votre formation pour être soignant d’un cheval senior.

Maintenant, quelques mots d’avertissement. Autant que la discipline a à offrir, ne vous méprenez pas – le dressage est un sport exigeant physiquement, et chaque niveau que vous montez s’appuie sur cette difficulté. Vous ne mentionnez pas à quel niveau vous travaillez, mais en commençant par le deuxième niveau et certainement par le troisième niveau, vous vous attendez à un équilibre ascendant (collecte), à ​​un engagement accru (puissance portante) et à l’auto-transport. De plus, certaines allures, mouvements et transitions sont plus éprouvants que d’autres, comme le trot allongé et la pirouette au galop. Ainsi, il peut y avoir des jours ou il peut arriver un moment où un simple allongement suffira, ou vous choisirez des transitions trot-galop-trot vs des transitions qui « sautent une vitesse » comme le pas-galop-pas. Et bien que j’aime le travail latéral comme l’épaule vers l’intérieur, les hanches vers l’intérieur, les renvers et les demi-passes pour libérer le cou et accéder au dos, il n’est peut-être pas nécessaire que chaque demi-passe soit aussi raide ou collectée que le test l’exige.

Bravo d’avoir remarqué que votre jument met plus de temps à s’échauffer ! Assurez-vous de faire dix bonnes minutes de marche (au moins) avant de demander un travail plus rapide pour donner à son corps vieillissant une chance de se préparer à l’effort à venir. De même, elle peut également apprécier un refroidissement plus long, pour s’assurer que les rythmes cardiaque et respiratoire se sont rétablis, que la température corporelle est revenue à la normale et que les muscles et autres tissus mous sont revenus à un état détendu. Portez une attention particulière à ces phases et à la séance d’entraînement elle-même lorsqu’il fait particulièrement chaud ou froid, car les chevaux plus âgés sont moins efficaces pour réguler leur température corporelle. Une autre astuce consiste à fournir un travail régulier et cohérent plutôt que des séances aléatoires ou le week-end, car des exercices irréguliers peuvent entraîner des blessures. Enfin, étant donné que le cheval plus âgé met plus de temps à revenir de son congé, pensez à garder votre jument aussi active que possible toute l’année. Vous pouvez certes alléger la charge de temps en temps ou pendant la saison « hors saison », mais je déconseille de la mettre à pied complètement pendant un mois (ou plus) car la reconstruction musculaire, la souplesse et la capacité cardiopulmonaire prend de plus en plus de temps au fur et à mesure que la les années passent.

Continuer la lecture:  Questions importantes pour l'éleveur de chiens | revue Pet Yolo

Félicitations pour ce qui ressemble à un cheval merveilleux, un merveilleux instructeur et le choix d’une merveilleuse discipline d’apprentissage tout au long de la vie !

Author

  • Pet Yolo

    Nous vous apportons les dernières nouvelles et des conseils sur les soins à apporter à vos animaux de compagnie, y compris des conseils sur la façon de les garder en bonne santé et heureux.

    Voir toutes les publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *