Acariens des oreilles chez les chats : symptômes, traitement et prévention | Pet Yolo

ohrmilben bei katzen

Les dépôts foncés ressemblant à du café moulu dans l’oreillette sont typiques des acariens du chat.

Votre chat se gratte-t-il souvent les oreilles ou continue-t-il de secouer la tête ? Ensuite, les acariens pourraient en être la cause. Ce type particulier d’acarien provoque, entre autres, de fortes démangeaisons chez votre chat. Lisez tout ce que vous devez savoir sur les acariens chez les chats dans l’article suivant.

À quel point les mites d’oreille sont-elles dangereuses chez les chats?

Les acariens ne sont généralement pas vraiment dangereux pour votre chat. Dans de très rares cas, une infection peut se propager de l’oreille externe à l’oreille moyenne ou interne. Mais c’est plutôt l’exception.

Néanmoins, les acariens provoquent des démangeaisons presque insupportables chez les chats. Un traitement rapide et efficace contre les acariens s’impose donc.

Symptômes : Quels sont les principaux signes de maladie ?

Les mites d’oreille déclenchent ce qu’on appelle la gale des oreilles (otite externe parasitaire) chez les chats. Selon l’étendue de l’infestation, les chats atteints de gale des oreilles présentent différents symptômes :

  • démangeaisons (grattage accru de l’oreille, tremblement de la tête)
  • dépôts foncés ressemblant à du marc de café dans les oreilles (constitués de sang, de sécrétions d’oreille, de sécrétions cellulaires et d’excréments d’acariens)
  • mise à l’échelle
  • Rougeurs, chute de cheveux, pustules
  • formation de croûte
  • infections secondaires bactériennes dans les oreilles
  • dans de rares cas : inflammation de l’oreille moyenne ou interne (otite moyenne/interne) jusqu’à inflammation du cerveau (encéphalite)
Continuer la lecture:  Calculateur d'âge du chat - Pet Yolo

Cependant, tous les chats ne présentent pas toute la gamme des symptômes. Dans certains cas, les dépôts typiques dans les oreilles sont le seul signe de la gale des oreilles chez les chats.

Diagnostic : Comment détecter la gale des oreilles chez le chat ?

La gale des oreilles chez le chat étant difficile à voir à l’œil nu, le diagnostic doit être confirmé par un vétérinaire. Lors de l’anamnèse et de l’examen clinique général du chat, il recueille d’abord toutes les informations importantes.

Vient ensuite un examen spécial : le vétérinaire utilise un otoscope pour examiner les oreilles du chat. Il s’agit d’un outil en forme d’entonnoir qui, à l’aide d’une lampe et d’une loupe, facilite l’examen (l’observation) du conduit auditif.

Parfois, les acariens peuvent déjà être vus comme de petits points mobiles dans l’oreille. Si le conduit auditif est souillé d’une masse cireuse foncée, le vétérinaire prélèvera un écouvillon. Les acariens peuvent alors être clairement vus au microscope.

Le vétérinaire reconnaît la gale des oreilles chez les chats au plus tard au microscope.

Thérapie : Quelles sont les options de traitement ?

Le traitement de la gale des oreilles chez le chat consiste en un traitement médicamenteux et d’autres mesures d’accompagnement. Afin de tuer chaque stade des acariens, une thérapie d’au moins trois semaines est nécessaire. Vous devez également traiter tous les autres chats de la maison afin qu’ils ne continuent pas à s’infecter.

Continuer la lecture:  Fumer de l'herbe autour des chiens est-il dangereux ? | Pet Yolo

Des médicaments

Selon la gravité de l’infestation, le vétérinaire prescrira différents médicaments ou combinaisons de médicaments pour votre chat. À utiliser:

  • antiparasitaires
  • onguents anti-inflammatoires
  • gouttes auriculaires antibiotiques pour les infections bactériennes secondaires

Pour que le médicament ait le meilleur effet possible, il est conseillé de nettoyer d’abord soigneusement les oreillettes avec une serviette en papier humide ou de rincer les oreilles jusqu’à ce que toutes les croûtes aient été enlevées.

Mesures d’accompagnement par le propriétaire de l’animal

Afin de s’assurer que votre chat récupère le plus rapidement possible, il existe d’autres mesures que vous devriez prendre vous-même. Les surfaces, couvertures et objets contaminés (par exemple, les brosses) doivent être soigneusement nettoyés et désinfectés.

De plus, vous devez régulièrement nettoyer et prendre soin des oreilles de votre chat pendant le traitement. Discutez de la fréquence et des nettoyants pour les oreilles à utiliser avec votre vétérinaire. Avec certaines méthodes de traitement, il est important que les oreilles ne soient pas nettoyées entre les traitements.

Pronostic : quelles sont les chances de guérison de la gale des oreilles ?

Chez les chats, une infestation par la gale des oreilles peut être guérie dans la plupart des cas. Cependant, vous devez systématiquement suivre le traitement pendant au moins trois semaines afin que les parasites tenaces ne reviennent pas. Les démangeaisons chez le chat, en revanche, disparaissent généralement après quelques jours.

Causes : Comment la gale des oreilles se produit-elle chez les chats ?

Les acariens (Otodectes cynotis) provoquent la gale des oreilles chez les chats. Les arachnides, qui mesurent environ un demi-millimètre, s’accrochent à la peau du conduit auditif du chat avec leurs longues pattes. Ils utilisent leurs pièces buccales masticatrices pour ramasser les cellules de la peau et les sécrétions cellulaires.

Continuer la lecture:  Régime et alimentation du python royal - Pet Yolo

Pendant ce temps, les femelles d’Otodectes cynotis pondent leurs petits œufs sur la surface cutanée du conduit auditif. Les larves éclosent au bout de quelques jours. Ceux-ci se développent à travers deux stades nymphaux (protonymphe et tritonymphe) jusqu’aux stades adultes (adultes).

Prévention : Comment éviter la gale des oreilles chez le chat ?

Avec les mesures prophylactiques suivantes, vous pouvez prévenir une infestation par la gale des oreilles chez votre chat. Étant donné que ceux-ci se transmettent principalement par contact étroit avec d’autres chats infectés, une prophylaxie efficace contre les acariens sous forme de colliers ou de spots est la plus efficace. Le nettoyage régulier des produits d’entretien et des couchettes chaudes est également important.

Les reines gestantes doivent être vérifiées pour l’infestation. En raison du contact étroit avec les chatons, les acariens sont rapidement transmis. Par conséquent, une infestation est particulièrement fréquente chez les jeunes chats et chatons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *