9 changements de comportement du chat dont il faut s’inquiéter – Pet Yolo

cat sleeping in cat bed compressed

Les chats peuvent se comporter de manière étrange et déroutante, mais leurs personnalités excentriques font partie de ce qui les rend si adorables. Alors, comment savoir si les actes bizarres de nos chats sont des comportements félins normaux ou quelque chose dont il faut s’inquiéter ?

Rapide vue d’ensemble

01

Les conditions médicales, la douleur, le stress et l’anxiété peuvent tous provoquer des changements de comportement chez les chats.

02

Les changements de comportement courants qui indiquent un problème comprennent le fait de se cacher, de dormir plus, de jouer moins, d’interagir moins, de devenir inhabituellement vocal, d’agressivité et d’intolérance à la manipulation, de réticence à sauter ou à monter les escaliers.

03

Planifiez une visite chez le vétérinaire si vous remarquez des changements dans le comportement typique de votre chat.

Dans cet article, nous discuterons de neuf comportements de chat que vous ne devriez jamais ignorer car ils pourraient indiquer un problème médical, émotionnel ou physique grave. Il est très important de faire examiner votre chat par son vétérinaire si vous remarquez ces changements (ou tout autre) dans son comportement.

1. Modalités de sommeil modifiées

Les chats dorment beaucoup. En fait, de nombreux chats dorment jusqu’à 18 heures par jour, donc si le vôtre semble toujours somnoler, il n’y a pas nécessairement de quoi s’inquiéter. Un changement dans la quantité, le moment ou l’emplacement des siestes de votre chat peut cependant indiquer un problème et doit être vérifié par votre vétérinaire. De nombreuses maladies, en particulier celles qui provoquent de la fièvre, peuvent rendre votre chat plus léthargique et somnolent que la normale.

Vous remarquerez peut-être que votre chat ne se pelotonne plus pour faire la sieste dans son haut lieu préféré. Les chats souffrant de douleurs, en particulier de douleurs articulaires causées par l’arthrite, ont du mal à sauter et à grimper et peuvent opter pour des endroits plus facilement accessibles pour dormir.

Le syndrome de dysfonctionnement cognitif félin (FCDS), également connu sous le nom de démence, peut provoquer divers changements de comportement chez les chats à mesure qu’ils vieillissent, y compris une altération des habitudes de sommeil. Les chats affectés sont souvent éveillés à des heures inhabituelles, ce qui entraîne malheureusement le réveil de leurs propriétaires au milieu de la nuit également. Le stress et l’anxiété peuvent également modifier les habitudes de sommeil.

Lisez aussi : Pourquoi les chats dorment-ils la tête haute ?

2. Changement des habitudes de toilette

La saleté de la maison est un problème de comportement courant chez les chats et est l’une des principales raisons pour lesquelles ils sont abandonnés aux refuges pour animaux. Si votre chat arrête d’utiliser le bac à litière ou commence à faire pipi et caca dans des endroits indésirables de la maison, c’est un signe que ses besoins physiques, sociaux et/ou médicaux ne sont pas satisfaits, alors parlez-en à votre vétérinaire le plus tôt possible. .

Il se peut que la gestion de votre bac à litière ne soit pas à la hauteur, ou que votre chat soit stressé ou anxieux sur son territoire. La saleté de la maison peut également être causée par des conditions médicales telles que les maladies des voies urinaires et la démence féline. Les chats qui ressentent de la douleur lors de l’utilisation de leur bac à litière en raison d’infections des voies urinaires, de constipation, de diarrhée ou de douleurs articulaires peuvent éviter d’utiliser le bac à litière, car ils l’associent à une gêne.

Si votre chat arrête complètement d’uriner, cela pourrait être le signe d’un blocage urinaire (obstruction urétrale), qui est une urgence potentiellement mortelle qui nécessite une attention médicale urgente.

Lisez aussi : 11 meilleurs bacs à litière pour chat en 2022 – Nous les avons tous essayés

3. Augmentation de la vocalisation

Certains chats sont naturellement plus bavards que d’autres. Les races orientales telles que le chat siamois sont réputées pour être très vocales, et il a été démontré que les chats de race pure sont plus communicatifs que les races mixtes. Donc, avoir un chat vocal n’a rien d’inquiétant en soi, mais si votre chat commence soudainement à miauler plus, ou semble toujours hurler après vous, alors planifiez-le pour un bilan de santé car cela pourrait être un signe qu’il souffre d’un du suivant:

  • Perte auditive
  • Syndrome de dysfonctionnement cognitif félin
  • Stress
  • Hyperthyroïdie
  • Douleur
  • Anxiété de séparation

Lisez aussi : Explication du miaulement excessif chez les chats (causes et solutions)

4. Augmentation de l’appétit ou de la soif

Votre chat vous harcèle constamment pour avoir de la nourriture ou de l’eau ? Un appétit vorace peut amener votre chat à agir de manière très inhabituelle et peut avoir de nombreuses causes, y compris des conditions médicales sous-jacentes telles que l’hyperthyroïdie, les maladies inflammatoires de l’intestin, le diabète et les vers intestinaux. Vous remarquerez peut-être aussi que votre chat prend ou perd du poids, ainsi qu’un changement de comportement.

La polydipsie est le terme utilisé lorsque les chats ont excessivement soif et commencent à boire trop d’eau. Il peut avoir plusieurs causes sous-jacentes, notamment le diabète, l’hyperthyroïdie et les maladies du foie et des reins. Les chats affectés peuvent passer beaucoup de temps à boire dans leur bol d’eau et peuvent également être vus en train de boire dans des endroits inhabituels comme des éviers, des baignoires ou même des toilettes.

Les chats dont l’appétit et/ou la soif changent ont besoin d’une visite chez leur vétérinaire, qui voudra généralement faire des analyses de sang et d’urine pour diagnostiquer ce qui ne va pas.

Lisez aussi : Que peuvent boire les chats en plus de l’eau ?

5. Un changement dans les habitudes de toilettage

Se toiletter davantage (sur-toilettage) est un autre comportement chez les chats qui ne doit pas être ignoré. Vous remarquerez peut-être que votre chat se lèche, se mord ou se gratte excessivement, cependant, certains chats ont choisi de se toiletter en privé, de sorte que vous pourriez simplement voir une perte de poils ou des lésions comme des plaies et des croûtes.

Le toilettage excessif peut être causé par des maladies de la peau telles que les allergies, les puces, le stress et l’anxiété. Le léchage concentré sur une zone spécifique peut indiquer une douleur, par exemple, les chats souffrant d’inconfort de la vessie peuvent se lécher le ventre.

La douleur ou la maladie peut également amener les chats à se toiletter moins que la normale, ce qui entraîne une fourrure emmêlée, débraillée et négligée (surtout s’ils souffrent de douleurs buccales, telles que celles causées par une maladie dentaire). Quoi qu’il en soit, si vous constatez un changement dans le comportement de toilettage de votre chat, vous devriez le faire examiner par un vétérinaire.

Lisez aussi : Que pouvez-vous donner à un chat contre la douleur ? 6 options recommandées par les vétérinaires

6. Regarder le mur

Bien que les chats semblent parfois fixer les murs sans raison, à moins que vous ne croyiez qu’ils peuvent voir des fantômes, l’explication habituelle est qu’ils utilisent leurs sens supérieurs pour voir, entendre ou sentir quelque chose dont nous ne sommes pas conscients. Cependant, regarder les murs peut parfois être le signe de quelque chose de plus grave, comme le FCDS ou l’épilepsie. Si votre chat commence à appuyer sa tête contre le mur, cela peut être le signe de l’une des conditions médicales graves suivantes :

  • Tumeurs cérébrales
  • Un traumatisme crânien
  • Maladie du foie
  • Maladie cérébrale inflammatoire ou infectieuse telle que la méningite

Lisez aussi : Infections fongiques chez les chats : causes, symptômes et traitement

7. Devenir agressif ou irritable

Un changement apparent dans la personnalité de votre chat est certainement une source de préoccupation et devrait inciter un examen chez son vétérinaire pour essayer de résoudre le problème. Il existe une grande variété de causes pour lesquelles les chats deviennent agités ou montrent de l’agressivité envers d’autres animaux ou personnes :

  • Douleur
  • Détérioration de la vision ou de l’ouïe, les faisant se sentir vulnérables
  • Hyperthyroïdie
  • Hypertension (pression artérielle élevée)
  • Tumeurs cérébrales
  • Rage (dans certaines zones géographiques)

8. Se cacher et être moins interactif

Les chats malades ou souffrants ont tendance à se retirer et à se cacher, et mangent et boivent souvent moins que la normale. Les chats douloureux peuvent jouer moins avec les jouets et interagir moins avec leurs propriétaires. Les chats souffrant d’anxiété et de stress peuvent également trouver un endroit tranquille loin de l’agitation de la maison (surtout si la source de stress est un autre animal dans la maison, un nouveau bébé, de jeunes enfants ou des visiteurs).

Il existe de nombreuses stratégies que votre vétérinaire peut suggérer pour aider les chats souffrant de stress si cela est considéré comme la cause de leur comportement anormal, parfois en collaboration avec un comportementaliste félin.

Une note sur le stress

De nombreuses personnes sont sceptiques lorsqu’il est suggéré que les changements de comportement de leur chat pourraient être causés par le stress. Après tout, la plupart des chats semblent vivre une vie enchantée, tous leurs besoins apparents étant satisfaits par des propriétaires passionnés. La liste suivante n’est que quelques-unes des nombreuses choses qui peuvent causer du stress aux chats :

  • Un nouvel animal de compagnie, enfant ou adulte dans le ménage
  • Visiteurs inconnus
  • Changement de routine tel que des travaux de construction ou être pris en charge par un gardien de maison
  • Déménagement
  • Conflit avec d’autres chats, à la maison et à l’extérieur
  • Positionnement inapproprié des ressources telles que la nourriture, l’eau et les bacs à litière

Lisez aussi : Les chats peuvent-ils sentir le danger ?

9. Ne pas sauter comme d’habitude

Agissez si vous remarquez que votre chat arrête de monter les escaliers, a du mal à escalader la clôture ou arrête de sauter vers son lit surélevé ou sa station d’alimentation préféré. Dans les cas extrêmes, où ce comportement est apparu très rapidement, ils pourraient avoir une blessure comme une fracture ou une entorse.

De nombreux chats âgés souffrant d’arthrite changent de comportement car ils sont trop douloureux pour sauter et grimper comme avant. Que leur changement de mobilité soit subtil ou dramatique, faites toujours examiner votre chat par un vétérinaire pour vous assurer qu’il reçoit le traitement dont il a besoin.

Lisez aussi : Comment empêcher votre chat de sauter après une opération

Changements de comportement : dernières réflexions

Tous les chats ont des bizarreries individuelles et les propriétaires se demandent souvent si les comportements étranges de leur animal sont normaux. Les troubles médicaux peuvent souvent entraîner des changements de comportement, tout comme la douleur, le stress et l’anxiété. Il est important de toujours tenir compte de tout changement dans le comportement normal de votre chat et de le faire examiner par un vétérinaire pour voir s’il y a quelque chose à craindre.

Lisez aussi : Pourquoi mon chat renifle-t-il tout d’un coup ?

Questions fréquemment posées

Pourquoi mon chat a-t-il peur de moi tout d’un coup ?

Repensez aux derniers jours pour voir si vous pouvez vous souvenir d’un événement spécifique qui aurait pu blesser ou effrayer votre chat pour expliquer le changement de comportement. Il n’est jamais acceptable de punir votre chat, et il aura évidemment peur de vous. S’il n’y a pas de cause claire, vous devriez demander de l’aide et des conseils à votre vétérinaire.

Il se peut que votre chat soit stressé et anxieux à propos d’autre chose, et qu’il choisisse de se cacher et d’éviter les interactions sociales. Les chats qui souffrent se cachent souvent de leurs propriétaires et peuvent avoir peur que cela leur fasse mal s’ils sont attrapés ou caressés (ils pourraient même devenir agressifs si vous essayez).

Quels comportements peuvent montrer qu’un chat souffre ?

Les chats sont bons pour cacher la douleur, et le seul signe peut être un changement dans leur comportement, comme se cacher, dormir plus ou jouer et interagir moins. Les chats douloureux peuvent également devenir inhabituellement vocaux, agressifs et intolérants envers les personnes qui les manipulent.

Les chats souffrant de douleurs articulaires sont souvent raides après le repos et peuvent modifier leur comportement normal en cessant de monter et descendre les escaliers et en étant moins enclins à sauter de haut en bas (nécessitant souvent de changer leur lieu de sommeil préféré).

Pourquoi mon chat agit-il bizarrement et hurle-t-il après moi ?

Si votre chat hurle en raison d’une douleur et d’un inconfort évidents, il doit être examiné par un vétérinaire dès que possible. Les chats avec des blocages urinaires hurlent souvent à cause de la douleur et peuvent mourir sans traitement médical rapide.

Certaines races de Pet Yolome les Siamois sont naturellement vocales, mais si votre chat vocalise plus que la normale, cela peut être un signe que quelque chose ne va pas. Les chats souffrant de perte auditive, de démence, d’hyperthyroïdie, de stress et d’anxiété de séparation hurlent souvent davantage à leurs propriétaires.

Afficher les sources

Kaleta T., Borkowska N., Goral-Radziszewska K. L’étude de la personnalité du chat domestique (Felis catus) basée sur une enquête en Pologne. Anim. SCI 2016 ; 55(1):33-46.

Sordo Sordo, L., Breheny, C., et al (2020). Prévalence des maladies et changements de comportement liés à l’âge chez les chats : passé et présent. Sciences vétérinaires, 7(3).

Continuer la lecture:  Chats aimants : Idées de noms pour les chats avec des personnalités aimantes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *