Terriers gallois : apparence, caractère et attitude | Pet Yolo

welsh terrier

Un Welsh Terrier est bien adapté aux familles – s’il est suffisamment occupé !

Il ressemble à un Airedale Terrier miniature, mais les deux races ne sont en aucun cas étroitement liées. Avec une longue histoire en tant que chien de chasse au renard, le Welsh Terrier est maintenant un chien de famille idéal avec une personnalité amicale et vivante.

Apparence : Quelle est la taille d’un Welsh Terrier ?

Avec une hauteur au garrot de 36 à 39 cm et un poids compris entre huit et dix kg, le Welsh Terrier fait partie des races de chiens de taille moyenne. Son corps compact est bien proportionné et révèle une grande dextérité et force.

Selle noire et veste anglaise

Surnommé le « petit Airedale Terrier » en raison de la similitude entre les races, son apparence est dominée par une selle noire ou gris foncé (« grizzle ») sur un pelage autrement bronzé.

Sa couche de finition dure, nerveuse et luxuriante ainsi que le sous-poil dense et doux forment la soi-disant veste anglaise. Cela le protège de manière fiable du vent, de la pluie et du froid.

Ses oreilles en forme de V sont repliées vers l’avant sur le crâne plat oblong. La queue attachée haut, qui était principalement amarrée, est maintenant de longueur moyenne dans sa forme naturelle.

Le Welsh Terrier se caractérise également par ses petits yeux sombres et globuleux, à travers lesquels il regarde son propriétaire avec impatience.

Caractère : Un brillant ami à quatre pattes

Une chose est sûre : on ne s’ennuie pas avec ce brillant ami à quatre pattes ! Parce que le Welsh Terrier a un large éventail de traits de caractère avec lesquels il sait non seulement divertir ses propriétaires, mais aussi les garder sur leurs gardes.

Après tout, c’est un chien très athlétique et intelligent qu’il faut occuper physiquement et mentalement. Les sports canins tels que l’agility, l’obéissance, le disc dogging ou les sports canins de tournoi sont donc idéaux pour le Gallois qualifié.

Casse-cou intrépide

Sa nature joyeuse et lumineuse et son tempérament vif sont contagieux, il ne devrait donc pas être difficile pour sa famille de partir en tournée avec leur ami à quatre pattes entreprenant.

Correctement dressé et socialisé, il s’avère être un chien très obéissant qui n’est ni timide ni nerveux même lorsqu’il rencontre des étrangers ou d’autres chiens. Lorsque vous vous promenez, cependant, vous devez garder à l’esprit que le chasseur de renard d’origine « fuit parfois les chevaux » si quelque chose éveille sa passion pour la chasse.

Continuer la lecture:  Économisez de l'essence lorsque vous remorquez votre cheval - Pet Yolo

Les Welsh Terriers sont des amis à quatre pattes joyeux et vifs qui aiment être occupés à l’extérieur.

Éducation

Être parent : Difficile ou facile d’être parent ?

Une formation cohérente et une socialisation précoce sont d’une grande importance pour le casse-cou anglais. Sa passion pour la chasse et sa nature parfois assez dominante et maussade exigent des limites claires, des commandes claires et un chef de meute fiable, aimant et confiant. Dans ce contexte, nous recommandons particulièrement aux chiens novices de fréquenter une école du chiot.

Cependant, quiconque a compris les bases de l’éducation canine devrait avoir peu de problèmes avec le Welsh Terrier. Fondamentalement, ce chien de race amical et affectueux aspire à la proximité et à l’harmonie. Comparé aux autres races de terriers, il cherche rarement des arguments et, malgré un certain entêtement, fait preuve d’une grande volonté d’obéir.

attitude

Attitude : L’action doit être

En tant que propriétaire d’un Welsh Terrier, vous devez être créatif. Parce que le simple fait de se promener dans le pâté de maisons ne rebutera pas cet Anglais énergique. Votre programme hebdomadaire devrait donc inclure du jogging en commun, des promenades et randonnées variées, des balades à vélo et bien sûr des sports canins. Une prairie pour chiens dans un parc, où votre ami à quatre pattes peut se défouler à sa guise, est également une option. Parce que bien sûr vous n’avez pas le temps pour le « gros programme » tous les jours.

Le Welsh Terrier est-il fait pour moi ?

Cependant, le temps est un facteur clé pour déterminer votre aptitude à posséder un gallois. Afin de promouvoir suffisamment l’intelligence et la forme physique de ce chien, de nombreuses idées et activités sont nécessaires.

Pour les personnes qui passent beaucoup de temps au bureau ou en déplacement, ce chien est certainement le mauvais choix. Un Gallois a définitivement besoin d’une famille sportive et active qui partage son esprit d’aventure et a suffisamment de temps pour le mettre en pratique.

Peu importe que vous viviez à la campagne ou en ville. Car si le Welsh Terrier est physiquement et mentalement occupé, il s’adapte à merveille aux circonstances. Malgré ses certaines « caractéristiques de terrier », telles que l’entêtement et la dominance, il s’avère être un compagnon très simple dans l’environnement familial.

Grâce à sa taille, il se contente également d’un petit espace de vie – à condition que son propriétaire soit à proximité. Parce qu’en plus de beaucoup d’exercice, un Gallois a besoin de dévouement et d’attention.

Se soucier

Toilettage : Le Welsh Terrier mue rarement

Le pelage dur et dur n’a pas besoin d’être douché ou shampouiné. De plus, il ne doit pas être clipsé. Lors du nettoyage après une longue promenade dans la nature, nous vous recommandons de frotter la fourrure avec un chiffon ou des gants pour chien.

Un autre avantage est que le Welsh Terrier ne perd presque pas de poils. Cependant, vous devez brosser ou peigner le pelage régulièrement pour éliminer les poils morts. De plus, pour conserver l’apparence typique de la race, les poils doivent être coupés par un professionnel trois à quatre fois par an.

Continuer la lecture:  5 Produits d'Entraînement pour Chiens dont Vous Avez Besoin à la Maison

Nourriture

Régime : Régime du Welsh Terrier

Une alimentation saine peut apporter une contribution significative au bien-être de votre chien et fournir une protection efficace contre de nombreuses maladies. La condition préalable est qu’il soit sain et qu’il fournisse à votre gallois tous les nutriments essentiels à la bonne dose.

Les chiens sont naturellement carnivores (mangeurs de viande) et nécessitent des rations de viande plus élevées que les humains. Mais la viande seule ne lui suffit pas non plus. En général, l’alimentation doit être composée d’environ 70 à 80 % de viande, de 20 à 30 % de légumes et d’environ 5 à 10 % de riz, de céréales ou de pommes de terre.

Avant de choisir un aliment, il est conseillé de faire réaliser une analyse nutritionnelle détaillée par le vétérinaire, en tenant compte de l’âge, de la taille, du poids, du niveau d’activité et de l’état de santé de votre chien.

Lisez également notre article sur la nourriture pour chien : humide vs sèche ?

élevage et santé

Elevage et Santé : Pas d’élevage de masse

C’est grâce à l’élevage soigneux de quelques passionnés gallois que la race de chien a pu conserver ses caractéristiques de race d’origine et a été épargnée par l’élevage de masse ou les modes douteuses. Grâce à une sélection rigoureuse des reproducteurs basée sur des examens complets et des tests génétiques, il a été possible de maintenir la condition générale robuste des chiens.

Quel âge ont les Welsh Terriers ?

L’espérance de vie d’un Welsh Terrier est de 14 à 15 ans avec de bons soins et des soins de santé.

Existe-t-il des maladies spécifiques à la race du Welsh Terrier ?

Les Welsh Terriers ne connaissent aucune maladie particulière étroitement liée à la race. Cependant, l’étoile verte (glaucome) pose parfois des problèmes. L’augmentation de la pression intraoculaire endommage le nerf optique et la rétine de l’animal et, si elle n’est pas traitée, conduit à une cécité complète dans un laps de temps relativement court.

Dès les premiers signes de problèmes oculaires, comme des yeux rouges, un cristallin dilaté, des frottements des yeux ou des plissements fréquents des yeux, il faut donc consulter immédiatement un vétérinaire. Après avoir mesuré la pression intraoculaire, ce dernier peut réduire la pression avec un collyre spécial et tenter ainsi de préserver la vision.

Achat : Que faut-il prendre en compte lors de l’achat d’un Welsh Terrier ?

Si vous êtes intéressé par un Welsh Terrier, vous devez d’abord organiser une rencontre sans engagement avec un éleveur. Cette première conversation ne porte pas sur la conclusion d’un contrat d’achat, mais sur l’obtention d’une image complète de l’éleveur, de ses chiens et de son élevage.

Un éleveur réputé sera plus que disposé à vous faire visiter (y compris la mère) et à vous en dire un peu plus sur la race en général et ses chiens en particulier.

Continuer la lecture:  Oméprazole pour chats : présentation, posologie et effets secondaires - Pet Yolo

Il ne tentera en aucun cas de vous « vendre » un chiot. Au contraire : en posant des questions précises, il voudra savoir si vous êtes tout à fait apte à garder ce chien. Vendre des chiots n’est pas facile, même pour des éleveurs expérimentés, il est donc d’autant plus important pour eux d’avoir la certitude que leurs élèves passeront un bon moment avec vous.

Quel est le prix d’un Welsh Terrier ?

Un Welsh Terrier coûte en moyenne entre 900 et 1 200 euros chez un éleveur réputé.

Histoire : les ancêtres sont des terriers noirs et feu

Bien que le Welsh Terrier ressemble beaucoup à l’Airedale Terrier, les races ne sont en aucun cas étroitement liées. Par exemple, le plus petit Welsh est un peu plus âgé que son homologue plus grand, l’Airedale. Ses ancêtres, que l’on retrouve probablement chez les soi-disant Black and Tan Terriers, existaient déjà au 10ème siècle.

La race de chien a été mentionnée pour la première fois en tant que Welsh Terrier en 1737, mais toujours sous le nom quelque peu maladroit de Carnarvonshire Welsh Terrier.

Chasseurs de renards dans les vallées du Pays de Galles

Des documents écrits indiquent que le Welsh Terrier était principalement utilisé pour chasser les blaireaux, les loutres et les renards à ses débuts. Les habitants du Pays de Galles appréciaient son agilité et son habileté, avec lesquelles il attirait les renards hors de leur tanière et entre les mains de la meute de chasse. Pendant des siècles, ces tâches ont déterminé la vie du Welsh Terrier, longtemps inconnu au-delà des frontières de sa patrie galloise.

Cela n’a changé qu’à la fin du XIXe siècle, après que des éleveurs de chiens du Pays de Galles aient réussi à créer un type de chien uniforme grâce à une sélection rigoureuse et à consolider les caractéristiques du Welsh Terrier.

Les caractéristiques de la race n’ont guère changé

En 1886, le premier Welsh Terrier Club a été fondé en Angleterre et le premier standard officiel de la race a été établi. Ce standard a peu changé à ce jour et constitue toujours la base du standard de la FCI (Fédération Cynologique Internationale), dans lequel le Welsh Terrier est répertorié sous le numéro 78 dans le Groupe 3 (Terriers) et la Section 1 (Terriers à longues pattes) . .

Depuis 1895, le Welsh Terrier a été présenté lors d’expositions canines à travers le monde. Cependant, il est encore plus répandu dans son pays d’origine, la Grande-Bretagne. Là, il est non seulement un compagnon très apprécié des amateurs de chasse, mais aussi des familles.

Author

  • Pet Yolo

    Nous vous apportons les dernières nouvelles et des conseils sur les soins à apporter à vos animaux de compagnie, y compris des conseils sur la façon de les garder en bonne santé et heureux.

    Voir toutes les publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *