Souffles cardiaques chez les chats : symptômes, traitement et espérance de vie – Pet Yolo

cat check up

Un diagnostic de souffle cardiaque chez votre chat peut être inquiétant : cet article vise à vous donner des faits clairs sur ce que cela signifie, et sur les conséquences possibles pour la santé de votre chat.

Aperçu rapide : les souffles cardiaques chez les chats

Urgence : modérée à élevée, selon le degré de souffle. Nécessite une visite chez le vétérinaire : Oui. malformations), dirofilariose, hyperthyroïdie, hypertension artérielle (hypertension). Options de traitement : Le traitement dépend grandement de la maladie présente et de sa gravité. Certains souffles sont dits « innocents » et ne nécessitent aucun traitement formel. L’anémie ou l’hypertension artérielle nécessite un traitement primaire pour que le souffle qui en résulte se résorbe. Les cardiomyopathies peuvent nécessiter une prise en charge médicale. Certains troubles congénitaux peuvent disparaître à mesure que le chat grandit ou nécessiter une correction chirurgicale.

Qu’est-ce qu’un souffle cardiaque ?

Normalement, lorsque votre vétérinaire DVM écoute le son du cœur de votre chat avec un stéthoscope, il entend un rythme cardiaque régulier et sain, qui ressemble un peu au bruit sourd d’un tambour après l’autre : il est classiquement décrit comme sonnant comme « lub dup ».  » avec le battement sonnant comme « lub dup, lub dup, lub dup », à un rythme d’environ deux ou trois « lub dups » chaque seconde.

Un souffle cardiaque est un sifflement, un sifflement, que le vétérinaire peut entendre avec le stéthoscope, comme un bruit supplémentaire, mélangé avec le battement du cœur. Au lieu de « lubdup, lubdup », le vétérinaire entend « lubshdup, lubshdup », ou « lubdubshhh, lubdupshhh ». C’est un son anormal qui met en évidence qu’il y a un problème potentiel qui doit être résolu.

Qu’est-ce qui cause un souffle cardiaque?

Ce bruissement et sifflement d’un souffle cardiaque est causé par un flux sanguin turbulent à travers ou autour du cœur. Si vous imaginez une rivière large et profonde qui coule, il n’y a pas de turbulences et pas de bruit. Imaginez maintenant un ruisseau coulant sur des rochers, ou une rivière avec des rapides : la turbulence ou la perturbation de l’écoulement de l’eau crée un bruit.

Il existe plusieurs causes courantes du flux sanguin turbulent qui conduit à un souffle cardiaque chez un chat. De nombreuses causes sont inoffensives, mais certaines sont graves et d’autres très graves. L’importance d’un souffle cardiaque dépend de la cause du souffle, et votre vétérinaire analysera le souffle pour le déterminer.

Continuer la lecture:  Litter-Robot vs CatGenie - Acheté et testé (2023) - Pet Yolo

Les souffles cardiaques sont classés de différentes manières

Intensité

Les souffles cardiaques sont classés en fonction de la facilité avec laquelle ils peuvent être entendus, sur une échelle de un à six, du plus faible au plus fort. Les murmures les plus doux peuvent être très difficiles à détecter et peuvent n’être entendus que sur une partie du cœur. Les murmures les plus forts, suggérant une plus grande turbulence du flux sanguin, peuvent être entendus sur une zone plus large du cœur. Il est important de noter que l’importance du souffle cardiaque ne dépend pas uniquement de son intensité : certains souffles discrets peuvent indiquer une maladie très grave, tandis que certains souffles plus forts peuvent être relativement bénins.

Le classement des souffles cardiaques est souvent quelque peu subjectif, et il est basé sur l’intensité du souffle lorsque le vétérinaire écoute la poitrine avec un stéthoscope. L’échelle peut être résumée comme suit.

  • Grade 1 – Le souffle cardiaque le plus faible possible : il peut parfois n’être entendu que dans la situation idéale, avec un patient calme, dans une pièce calme, par un vétérinaire expérimenté dans l’écoute des souffles cardiaques.
  • Grade 2 – Un souffle cardiaque silencieux qui peut être distinctement entendu avec un stéthoscope, mais pas assez fort pour couvrir les sons normaux du cœur qui bat.
  • Grade 3 – Un murmure modérément fort qui peut être entendu immédiatement lorsque même un vétérinaire inexpérimenté écoute avec un stéthoscope, mais toujours pas assez fort pour obscurcir les sons normaux du cœur qui bat.
  • Grade 4 – Un souffle cardiaque fort qui est facilement entendu par un vétérinaire inexpérimenté avec un stéthoscope et peut commencer à obscurcir les sons normaux du cœur battant.
  • Grade 5 – Un souffle cardiaque très fort qui obscurcit les sons normaux du cœur battant. Il crée une vibration physique de sorte que lorsqu’une main est placée sur la poitrine du chat, un « frisson » peut être ressenti (il s’agit d’un type de vibration bourdonnante causée par le murmure fort).
  • Grade 6 – Le niveau le plus fort de souffle cardiaque; peut être entendu même lorsque la tête du stéthoscope est éloignée de la peau, loin de tout contact physique avec la poitrine.

Emplacement

Votre vétérinaire identifiera où le souffle cardiaque peut être entendu le plus distinctement : cela peut aider à retrouver la cause sous-jacente.

Nature

La nature dynamique du souffle cardiaque est importante : est-il constant ou change-t-il d’un battement de cœur à l’autre ? Différents termes sont utilisés pour décrire le murmure, tels que galop,

Qu’est-ce qui cause un souffle cardiaque chez les chats ?

Maladie cardiaque structurelle depuis la naissance

Certains chats ont des malformations cardiaques congénitales, c’est-à-dire qu’ils naissent avec une anomalie anatomique du cœur ou des vaisseaux sanguins autour du cœur. Des exemples d’anomalie cardiaque comprennent les défauts septaux ventriculaires (« trous dans le cœur »), la sténose pulmonaire (rétrécissement de l’artère pulmonaire lorsqu’elle quitte le cœur) ou la persistance du canal artériel (PDA), c’est-à-dire lorsqu’un petit vaisseau sanguin est destiné fermer avant la naissance reste ouvert.

De nombreuses autres malformations cardiaques peuvent provoquer des souffles cardiaques, notamment des problèmes de valves cardiaques (les deux principales valves cardiaques sont la valve mitrale et la valve tricuspide, mais il existe également d’autres valves).

Certaines races de chats de race sont plus sujettes aux maladies cardiaques de différentes sortes, y compris les Maine Coons et les Ragdolls, mais des problèmes peuvent également être observés chez les chats de races mixtes (Domestic Shorthair ou Longhair). Les problèmes cardiaques congénitaux graves peuvent être évidents chez les très jeunes chatons, mais ils ne se manifestent généralement que lorsque le chaton a atteint l’âge de trois ou quatre mois, lorsqu’il devient plus gros et plus actif, ce qui exerce une pression accrue sur son système cardiovasculaire.

Maladie cardiaque acquise

Les souffles cardiaques peuvent également être causés par des maladies qui commencent chez les chats adultes, telles que les maladies du muscle cardiaque (par exemple, la cardiomyopathie hypertrophique ou HCM).

Conditions séparées du cœur

Les causes dites « extracardiaques » des souffles cardiaques comprennent les infections virales ou bactériennes, la fièvre, la grossesse, l’obésité, l’émaciation, l’anémie, l’hyperthyroïdie et l’hypoprotéinémie. Dans ces cas, la maladie sous-jacente peut modifier la viscosité et le débit du sang, entraînant la turbulence qui provoque le souffle.

Continuer la lecture:  Comment Arrêter le Saignement de Votre Chat - Pet Yolo

Murmures innocents

Dans certains cas, votre vétérinaire peut effectuer une enquête détaillée sur le souffle cardiaque de votre chat pour constater qu’il n’y a absolument aucun problème avec votre chat. Dans ces cas, le souffle est une découverte fortuite, sans signification, et il est dit « innocent » ou « physiologique ». Ces murmures ont tendance à être plus calmes, le chat ne montrant aucun signe évident de maladie, mais un examen peut être nécessaire pour confirmer qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Parfois, ces murmures ne sont que temporaires, par exemple chez les jeunes chats en pleine croissance, mais ils peuvent survenir à tout âge.

Comment un vétérinaire découvre-t-il la cause d’un souffle cardiaque ?

1. Stéthoscope

Un souffle cardiaque est presque toujours diagnostiqué par un vétérinaire qui écoute le cœur de votre chat avec un stéthoscope, souvent lors d’un bilan de santé de routine. Parfois, si le murmure est très fort, un diagnostic peut être posé simplement en sentant un bourdonnement lorsqu’une main est posée sur la poitrine du chat (c’est ce qu’on appelle un «frisson précordial». En plus de poser le diagnostic, votre vétérinaire notera également des détails sur le souffle, ainsi que de nombreux autres aspects du cœur de votre chat, y compris la fréquence cardiaque et la régularité.

Une fois qu’un souffle cardiaque a été identifié, votre vétérinaire recommandera normalement des tests de diagnostic supplémentaires pour découvrir la cause sous-jacente.

2. Examen physique

Toute enquête sur un problème chez un chat commence par un examen physique minutieux et approfondi de votre animal.

3. Examen échographique

L’analyse détaillée d’un souffle cardiaque est généralement réalisée en effectuant un échocardiogramme ou un examen échographique du cœur. L’échographie cardiaque permet une évaluation détaillée du muscle cardiaque, des cavités cardiaques, des valves cardiaques et d’autres structures autour du cœur.

4. Rayons X

Votre vétérinaire peut recommander des radiographies pulmonaires, pour visualiser la taille et la forme du cœur de votre chat, ainsi que d’autres structures dans le thorax (poitrine) de votre chat.

Continuer la lecture:  Aussi vieux qu'il se sent - Prendre soin de votre chat âgé

5. Imagerie avancée

Rarement, d’autres types d’imagerie tels que des tomodensitogrammes ou des IRM peuvent être effectués, pour obtenir une visualisation très détaillée du cœur et des structures associées.

6. Électrocardiogramme

Un électrocardiogramme (ECG) est un enregistrement de l’activité électrique dans le cœur de votre chat : cela peut être un moyen utile d’obtenir des informations supplémentaires sur la fonction cardiaque de votre chat, dans le cadre d’une approche de référence pour une enquête.

7. Mesure de la pression artérielle

L’hypertension artérielle est courante chez les chats âgés et peut contribuer aux souffles cardiaques, il peut donc être important de surveiller cela.

8. Tests sanguins

Si une cause extra-cardiaque d’un souffle cardiaque est suspectée (comme l’anémie ou l’hyperthyroïdie), un échantillon de sang peut être prélevé pour analyse en laboratoire.

9. Renvoi à un spécialiste

Votre vétérinaire local peut recommander une référence à un cardiologue vétérinaire, qui s’intéresse particulièrement à la cardiologie.

Quels sont les symptômes d’un souffle cardiaque chez le chat ?

Il n’y a généralement pas de symptômes externes (signes cliniques) d’un souffle cardiaque en soi. Si le souffle cardiaque est suffisamment grave pour provoquer une maladie cardiaque (telle qu’une insuffisance cardiaque congestive), des signes tels que toux, difficulté à respirer, respiration rapide ou même collapsus peuvent être observés.

Si la cause du souffle est extra-cardiaque, d’autres signes de maladie peuvent être observés, selon la cause (par exemple, anémie ou hyperthyroïdie).

Quelle est l’espérance de vie d’un chat avec un souffle cardiaque ?

L’espérance de vie dépend de la cause du souffle : les chats avec des souffles bénins ou innocents auront une durée de vie normale, tandis que les chats avec des souffles cardiaques causés par des anomalies structurelles du cœur potentiellement mortelles ne peuvent vivre que pendant des mois ou quelques années. Dans certains cas, la mort subite des chats affectés peut même survenir. C’est pourquoi il est si important d’obtenir un diagnostic précis de la cause.

Options de traitement pour les souffles cardiaques chez les chats

Un souffle cardiaque chez le chat ne nécessite pas nécessairement de traitement. Le fait important à retenir est que la cause du souffle doit être identifiée avec précision.

Les murmures innocents ne nécessitent aucun traitement, car ils sont inoffensifs. Les souffles provoqués par des malformations cardiaques structurelles peuvent conduire à la nécessité d’un traitement de l’insuffisance cardiaque en temps voulu, selon la gravité du problème.

Les souffles causés par des conditions extra-cardiaques nécessitent que ces conditions soient traitées, plutôt qu’un traitement spécifique pour les maladies cardiaques.

Conclusion

Si votre vétérinaire vous dit que votre chat a un souffle au cœur, assurez-vous de lui demander de déterminer la cause précise du souffle, afin que vous puissiez prendre les mesures appropriées pour aider votre chat.

Author

  • Pet Yolo

    Nous vous apportons les dernières nouvelles et des conseils sur les soins à apporter à vos animaux de compagnie, y compris des conseils sur la façon de les garder en bonne santé et heureux.

    Voir toutes les publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *