Pododermatite chez le chien : Symptômes et traitement | Pet Yolo

Pododermatitis Hund

La pododermatite chez le chien peut avoir diverses causes, par exemple une blessure. Lécher la plaie peut l’infecter.

Les pattes d’un chien les transportent partout et constituent la base d’une vie active. Les blessures aux pattes ou les maladies de la peau telles que la pododermatite chez le chien affectent la qualité de vie de votre animal et provoquent des douleurs. Découvrez comment aider un chien malade dans cet article.

Qu’est-ce que la pododermatite chez le chien ?

La pododermatite canine est une inflammation des pattes. Le mot dérive des mots grecs podo (pied) et dermatite (inflammation de la peau).

Étant donné que les chiens ont besoin de leurs pattes dans presque toutes les situations, une infection douloureuse des pattes peut les restreindre gravement dans leur vie quotidienne. Pour cette raison, il est important d’aider les chiens malades à un stade précoce.

Découvrez comment reconnaître la douleur chez les chiens dans le magazine Pet Yolo.

Quels chiens sont couramment touchés par la pododermatite ?

Les infections des pattes peuvent affecter n’importe quel chien. Ni l’âge, ni le sexe, ni la race ne jouent un rôle.

Cependant, le poids peut être un facteur de gravité de la maladie. Des cas particulièrement prononcés de pododermatite peuvent survenir chez les races lourdes, car leur poids relativement élevé exerce plus de pression sur les pattes lors de la marche et de la position debout que chez les petites races de chiens.

Afin de déterminer le traitement approprié pour les chiens atteints de pododermatite, un examen approfondi est nécessaire.

Symptômes de la pododermatite : à quoi ressemblent les pattes de chien enflammées ?

De nombreux propriétaires de chiens reconnaissent souvent la pododermatite chez leur chien par le fait qu’il se lèche plus souvent les pattes ou même les mordille.

Continuer la lecture:  Guide de cadeaux de Noël pour les amoureux des chiens sur votre liste

Au fur et à mesure que l’inflammation progresse, il y a souvent des signes similaires aux symptômes de l’eczéma par léchage de peau. Ceux-ci inclus:

  • gonflement et peau rouge
  • chaleur perceptible sur les zones cutanées touchées
  • fissures douloureuses dans les espaces entre les orteils
  • signes de stress

Les chiens atteints de pododermatite bougent également moins que d’habitude ou évitent complètement les mouvements et le stress sur la patte affectée.

Symptômes spécifiques à la race de la pododermatite

Certaines races de chiens comme les boxers, les bouledogues ou les labradors au haut du corps volumineux peuvent souffrir de formes particulières de pododermite. Chez eux, la maladie se manifeste souvent par une furonculose, caractérisée par de multiples inflammations du follicule pileux, ou par des kystes des follicules pileux et des glandes sébacées.

Quand dois-je aller chez le vétérinaire ?

Si vous découvrez des changements dans la peau des pattes de votre chien ou d’autres signes de maladie, une visite chez le vétérinaire est recommandée. Sans évaluation et traitement médicaux, l’inflammation peut se propager et provoquer de graves plaies.

Diagnostic : Comment détecter la pododermatite chez le chien ?

Chez le vétérinaire, il est important de répondre à toutes les questions aussi précisément et complètement que possible pendant la conversation. Pendant ce temps, le vétérinaire examine les pattes de votre chien à la recherche d’indices possibles quant à une cause de pododermatite. Ceux-ci incluent des corps étrangers ou des acariens.

Diagnostic par test cutané

Si rien de l’extérieur n’indique la maladie, une culture de tissus profonds peut fournir d’autres indices. Cela inclut, par exemple, une infestation par les acariens Demodex, qui ne peuvent être détectés qu’avec un grattage de la peau sous le microscope.

exclusion des allergies

Si tous les résultats indiquent une allergie chez le chien affecté, un test d’allergie peut apporter une certitude.

Vous découvrirez comment reconnaître une allergie chez votre chien dans le magazine pour chiens Pet Yolo.

Thérapie : Qu’est-ce qui aide à la pododermatite chez le chien ?

Si votre chien a une pododermatite, il doit être traité. Le traitement nécessaire en plus de l’administration de médicaments de soutien (tels que des anti-inflammatoires ou des analgésiques) et de l’hygiène régulière des plaies dépend de la cause de la maladie.

Pour cette raison, il est important de faire évaluer votre chien par un vétérinaire si vous suspectez une pododermatite, même si le diagnostic et le traitement peuvent prendre du temps.

Continuer la lecture:  revue Pet Yolo | Chat Munchkin : une race tourmentée ?

Que faire si le chien se lèche les pattes douloureuses ?

Le léchage est la réponse naturelle de votre chien à la douleur et à l’inflammation. Cependant, vous devez absolument éviter ce réflexe. Sinon, votre chien introduira des germes tels que des bactéries dans la plaie en léchant, ce qui entraînera une aggravation de l’inflammation.

Pour éviter cela, le port d’accessoires tels qu’un collier, des bandages pour les pattes ou des chaussures pour les pattes est approprié.

Thérapie ciblée de la maladie sous-jacente

Si votre vétérinaire a pu trouver le déclencheur de la pododermite chez votre chien, il peut le traiter spécifiquement. Les mesures possibles sont, par exemple :

  • ablation chirurgicale de corps étrangers
  • Chirurgie au laser pour enlever les kystes
  • traitement antibiotique des infections bactériennes
  • Antihistaminiques pour les allergies

Si rien n’y fait

Les cas très graves de pododermatite chez le chien peuvent rendre nécessaire une soi-disant podofusion : Afin de prévenir l’inflammation dans les espaces entre les orteils, le vétérinaire unit sous anesthésie un ou tous les orteils du chien atteint.

Causes : comment se développe la pododermatite ?

Diverses maladies peuvent provoquer une ou plusieurs pattes de votre chien enflammées. Les maladies immunosuppressives jouent souvent un rôle, affaiblissant le système immunitaire de votre chien. Ils offrent aux pathogènes envahisseurs une base de reproduction.

Une fois que les germes ont pénétré la peau de la patte, cela peut entraîner une inflammation récurrente. Voici également quelques-unes des causes les plus courantes de pododermatite chez le chien :

  • Allergie : Les chiens peuvent réagir à divers allergènes, qui, entre autres, provoquent une inflammation de la peau des pattes. Les chiens réagissent souvent aux allergènes contenus dans la salive des puces.
  • Blessures et corps étrangers : Toute blessure à la patte causée par des corps étrangers empalés tels que des barbes ou des griffes arrachées peut entraîner une inflammation des pattes.
  • Causes infectieuses : Les maladies infectieuses peuvent également être un déclencheur. Ils sont causés, entre autres, par des parasites (par exemple la démodécie, les ankylostomes, les acariens des graminées d’automne), des bactéries telles que les staphylocoques ou des champignons tels que le champignon de la peau.
Continuer la lecture:  Caractère, élevage et toilettage du lévrier (chien) | description de la race

Pronostic : quelles sont les chances de guérison d’une pododermatite ?

La pododermatite est souvent frustrante pour le chien et le propriétaire. Parce que l’inflammation ne guérit pas toujours complètement après le traitement et se manifeste encore et encore sous forme de pododermatite chronique chez le chien.

Afin d’aider votre chien sur le long terme, il est donc important de consulter un vétérinaire à un stade précoce et de toujours suivre ses instructions. Si vous arrêtez le traitement tôt, l’inflammation peut réapparaître même si les symptômes semblent disparaître.

Prévention : Peut-on éviter la pododermatite chez le chien ?

Une blessure aux pattes s’est produite rapidement. Votre chien joue juste avec un autre ami à quatre pattes dans la forêt et l’instant d’après s’est déjà blessé à la griffe ou a attrapé une écharde.

Les propriétaires de chiens peuvent rapidement passer à côté d’une telle blessure. Cependant, il y a un risque que tôt ou tard une infection de la patte en résulte. Même les allergies ne sont généralement reconnaissables que lorsqu’il est déjà trop tard. Pour cette raison, il n’est généralement pas possible d’éviter la pododermatite chez le chien.

Soins et contrôle réguliers des pattes

Les propriétaires de chiens attentifs peuvent reconnaître et surveiller la pododermatite à un stade précoce afin de la traiter à temps.

Fondamentalement, il est logique de toucher votre chien régulièrement et de vérifier si ses pattes ont changé. Si vous remarquez des déviations, vous devriez consulter votre vétérinaire et l’accompagner tout au long du processus de guérison du mieux que vous pouvez et avec une affection supplémentaire.

Nos conseils sur le soin des pattes vous y aideront.

Sources:

  • Peter F. Suter, Barbara Kohn, Günter Schwarz (eds.): Formation pratique en clinique canine. 12e édition, Stuttgart 2017
  • koelntierarzt.de
  • vetline.de
  • chiensvets.com
  • flexikon.doccheck.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *