Maladie de l’hydropisie du poisson Betta – Comment traiter le poisson Betta gonflé ?

betta dropsy disease

Les poissons Betta sont souvent choisis par les pisciculteurs potentiels qui recherchent un poisson beau et robuste.

Malheureusement, même les bettas peuvent développer des maladies pouvant menacer leur santé. L’hydropisie en fait partie, et si elle n’est pas traitée rapidement, elle peut être mortelle.

L’hydropisie est une maladie qui peut sérieusement menacer la vie d’un poisson betta. Cela se manifeste généralement par un gonflement sur le ventre du poisson, là où l’eau s’accumule.

Cela fait « descendre » le ventre, ce qui explique le nom d’hydropisie. L’hydropisie est souvent la conséquence d’une autre maladie, plus grave, qui compromet le système immunitaire du poisson, comme les infections bactériennes.

Dans cet article, nous discuterons de tout ce qui concerne l’hydropisie du poisson betta : comment établir qu’un poisson betta est atteint d’hydropisie, les symptômes, les traitements possibles et le pronostic du poisson betta hydropique.

Qu’est-ce que l’hydropisie du poisson ?

L’hydropisie est, par essence, un symptôme ou une conséquence d’une autre maladie ou infection sous-jacente qui a elle-même provoqué l’hydropisie.

Il est assez rare que l’hydropisie survienne chez des poissons en bonne santé s’ils sont correctement soignés ; au lieu de cela, cela arrive aux poissons qui souffrent d’une mauvaise alimentation ou à ceux qui souffrent d’une maladie sous-jacente qui compromet le système auto-immune du poisson.

Si le problème de santé est traité rapidement, il y a une chance de survie. Cependant, si elle n’est pas traitée, la maladie peut être mortelle dans certains cas.

Souvent, le traitement nécessitera de guérir la maladie sous-jacente à l’origine des ballonnements. Plus tôt le propriétaire réagit à tout changement visible pouvant indiquer la maladie, meilleures sont ses chances de survie.

Même si elle est traitée rapidement, le pronostic de la maladie n’est pas bon. Les taux de survie des poissons hydropisiques sont faibles.

Parfois, même si le traitement de l’hydropisie réussit, les maladies sous-jacentes peuvent entraîner la mort et le système immunitaire peut déjà être compromis.

Signes et symptômes des maladies d’hydropisie

betta fish dropsyLa découverte précoce des symptômes est absolument essentielle pour traiter l’hydropisie chez vos bettas. Mais cela peut être difficile, car certains des premiers symptômes peuvent indiquer un grand nombre d’autres maladies, et le gonflement peut parfois être confondu avec une grossesse.

Mais l’observation des premiers symptômes est cruciale pour augmenter les chances de survie.

Continuer la lecture:  13 Zebra Danio Tank Mates – Liste des espèces compatibles

Les symptômes et signes d’hydropisie les plus courants à rechercher chez votre poisson betta :

  • Parmi les premiers symptômes figure le refus de manger, mais cela peut être le signe de toute une série d’autres maladies. Observez les habitudes alimentaires de vos bettas.
  • Éviter les autres poissons et se cacher dans un endroit particulier pendant de longues périodes
  • Le signe le plus évident de l’hydropisie est ce qu’on appelle les « écailles de la pomme de pin ». C’est un terme désignant les écailles qui dépassent en forme de pomme de pin – c’est un symptôme du stade avancé de l’hydropisie où les chances de survie sont faibles.
  • Le gros ventre gonflé est également un signe important d’hydropisie, mais est souvent confondu avec la grossesse.
  • D’autres symptômes à surveiller incluent les yeux exorbités
  • Branchies pâles
  • Anus gonflé et rouge
  • Des selles pâles en forme de ficelles
  • Ulcères
  • Dos courbé
  • Léthargie
  • Évitement
  • Refus de manger

Les symptômes peuvent s’aggraver progressivement à mesure que la maladie s’aggrave. Les Bettas peuvent souffrir d’anémie, ce qui provoque une décoloration et un comportement léthargique ; des problèmes au niveau des organes internes peuvent survenir, mais cela ne nous est pas signalé directement, mais par des signes et des symptômes.

L’hydropisie elle-même est le symptôme d’un problème plus vaste, tel que les troubles et l’insuffisance rénale.

Traiter l’hydropisie chez le poisson Betta

Le traitement de l’hydropisie peut être à long terme, mais il peut ne pas réussir, ce que vous devez savoir. Si la maladie s’est suffisamment propagée, il n’y aura peut-être aucune chance de survie.

Pourtant, il existe un plan d’action qui peut vous aider à guérir votre betta de l’hydropisie.

Pour donner à votre betta les meilleures chances de survie, voici les étapes à suivre pour tenter de récupérer de l’hydropisie.

  1. La chose la plus importante à savoir est que l’hydropisie peut se propager aux autres poissons de votre aquarium. La meilleure chose à faire est donc de placer le betta malade dans un aquarium de quarantaine pour empêcher la maladie de se propager. Idéalement, l’aquarium devrait mesurer au moins 5 gallons et ne devrait contenir aucun autre poisson dans l’aquarium. Essayez également d’ajouter des endroits où votre betta peut se cacher, ce qu’il fera souvent pendant l’hydropisie.
  2. Ajoutez du sel d’aquarium à votre réservoir de quarantaine. Une mesure générale de la quantité de sel correspondant à environ une cuillère à soupe de sel pour un gallon d’eau. Le sel peut aider votre betta à se remettre de l’hydropisie.
  3. Introduisez lentement le betta dans le réservoir ; vous pouvez le faire en le plaçant dans un sac spécial avec de l’eau du réservoir ordinaire, puis en le mettant dans le nouveau réservoir. Le niveau de l’eau dans le réservoir de quarantaine doit être légèrement inférieur pour permettre aux bettas d’obtenir plus facilement de l’oxygène.
  4. Nourrissez le betta avec des aliments pour poissons de haute qualité avec beaucoup de protéines et d’autres nutriments tels que des vitamines et des minéraux. L’alimentation est très importante pendant cette période, car elle peut aider à renforcer le système immunitaire, ce qui peut aider vos poissons à se battre.
  5. Ajoutez des antibiotiques dans le réservoir comme votre vétérinaire vous le prescrit ; ou bien, le meilleur antibiotique contre l’hydropisie est l’amoxicilline, qui est un antibiotique très puissant, alors faites attention à ne pas en mettre trop. Respectez scrupuleusement les instructions.
  6. Vous devez savoir que lorsqu’un bêta malade se trouve dans l’aquarium, il a besoin du moins de stress possible, et cela inclut une eau de haute qualité. Le sel et les antibiotiques peuvent polluer l’eau, c’est pourquoi des changements d’eau plus réguliers sont justifiés. De préférence, ils doivent être effectués quotidiennement et essayer de changer quotidiennement au moins 25 % de l’eau du réservoir, voire plus.
  7. Enfin, effectuez des contrôles quotidiens de l’eau pour vous assurer que les propriétés de l’eau sont correctes. Cela peut être crucial pour une bonne qualité de l’eau.
Continuer la lecture:  Espérance de vie des poissons rouges - Combien de temps vivent les poissons rouges ?

Comment prévenir les maladies d’hydropisie chez le poisson Betta ?

Le meilleur remède contre l’hydropisie est bien entendu la prévention. Habituellement, les facteurs qui causent le plus de stress à votre betta peuvent provoquer le développement d’une maladie, notamment l’hydropisie. Il est donc crucial de maintenir le niveau de stress à un minimum, ce qui implique toute une série de contrôles et de mesures à prendre pour réduire le stress.

Le plus important, ce sont les paramètres et la qualité de l’eau. Vous pouvez le faire avec des contrôles d’eau réguliers. Ensuite, gardez le réservoir propre et assurez-vous que la filtration est à un bon niveau.

Nettoyez souvent le gravier et passez l’aspirateur, car certaines bactéries pourraient s’y accumuler. Nourrissez vos bettas avec des granulés de haute qualité et ne les suralimentez pas, ce qui pourrait détériorer leur santé et la qualité de l’eau. Évitez la surpopulation et veillez à ce que votre nourriture soit variée.

Le bleu de méthylène peut-il guérir l’hydropisie du poisson Betta ?

Le bleu de méthylène est un autre moyen possible de traiter l’hydropisie, même s’il peut nécessiter un réservoir supplémentaire. Les bettas ne doivent pas rester dans le bleu de méthylène pendant plus de 10 secondes, ce n’est donc pas une bonne idée de l’ajouter à votre réservoir de quarantaine.

Cela peut également endommager votre filtre et le faire fonctionner à des niveaux inférieurs, ce qui peut détériorer considérablement la qualité de l’eau.

La meilleure façon de réaliser cette thérapie est d’ajouter l’eau de votre réservoir principal à votre réservoir de bleu de méthylène. L’étape suivante consiste à ajouter du bleu de méthylène dans le réservoir, mais uniquement dans les quantités recommandées fournies par le fournisseur.

Continuer la lecture:  10 dinosaures Bichir Tank Mates – Liste des espèces compatibles

Habituellement, cela représente 5 cuillères à café pour 3 gallons d’eau. Assurez-vous de vérifier le conteneur pour obtenir des instructions. Enfin, plongez votre betta dans le réservoir de bleu de méthylène, mais pas plus pendant 10 secondes. Espérons que le traitement fonctionnera.

L’hydropisie est-elle contagieuse ?

Oui, l’hydropisie peut se propager à d’autres poissons dans l’aquarium, c’est pourquoi vous devez placer un poisson hydropisique dans un aquarium de quarantaine pour éviter sa propagation. De plus, certains vétérinaires recommanderont l’euthanasie de vos poissons pour cette raison spécifique, afin d’éviter que la maladie ne se propage.

La suralimentation peut-elle provoquer l’hydropisie chez le poisson Betta ?

C’est possible, mais indirectement ; la suralimentation peut détériorer la santé de vos poissons, ce qui peut entraîner des problèmes de santé et augmenter le niveau de stress de vos poissons. Cela peut également conduire à l’hydropisie.

Hydropisie vs poisson Betta enceinte – Comment le savoir ?

De nombreuses personnes confondent l’hydropisie avec la grossesse, ce qui peut entraîner une déception et l’incapacité de traiter les poissons contre l’hydropisie. Le principal facteur révélateur est les écailles de pomme de pin qui peuvent dépasser.

Faites également attention au comportement de votre poisson : si vous voyez l’un des indices mentionnés ci-dessus, il peut s’agir d’une hydropisie. Ceux-ci incluent un refus de manger, une léthargie et des changements globaux de comportement.

Conclusion

L’hydropisie du poisson Betta peut être une maladie désagréable, qui peut vous causer beaucoup d’agonie, ainsi qu’aux poissons. Le traitement est possible, et si vous restez engagé dans la thérapie, vous constaterez, espérons-le, des changements positifs chez votre poisson betta.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *