Insuffisance hépatique chez les chats : causes, symptômes et traitement – Pet Yolo

Liver Failure In Cats

Un diagnostic d’insuffisance hépatique chez votre chat peut être inquiétant pour les propriétaires de chats : cet article a pour objectif de donner aux propriétaires de chats des faits clairs sur ce que cela signifie et sur les conséquences possibles pour la santé d’un chat.​

Aperçu rapide : insuffisance hépatique chez les chats

Autres noms : Insuffisance hépatique Symptômes courants : Manque d’appétit, vomissements et/ou diarrhée, jaunissement des gencives et des autres muqueuses (jaunisse), ecchymoses inexpliquées (dues à la perte des facteurs de coagulation du foie), léthargie, perte de poids, gonflement de l’abdomen dû à des liquides ( ascite), consommation excessive d’eau (polydipsie). Diagnostiqué chez les chats : nécessite parfois une médication continue : certaines causes de maladie du foie peuvent nécessiter un traitement médical à vie. Vaccin disponible : Aucune option de traitement : Le traitement dépendra de la cause sous-jacente. La thérapie médicale peut inclure des antibiotiques, des stéroïdes, des analgésiques, des médicaments anti-nausées/anti-vomissements, des stimulants de l’appétit, des médicaments anti-diarrhéiques et des suppléments protecteurs du foie comme Denamarin. Les cas plus graves peuvent nécessiter des soins hospitaliers et la mise en place d’une sonde d’alimentation. Remèdes maison : aucun

Qu’est-ce que l’insuffisance hépatique ?

Le foie d’un chat est un grand organe solide à l’avant de l’abdomen du chat, juste derrière le diaphragme qui sépare l’abdomen de la poitrine.

Le foie a un large éventail de fonctions dans le corps, jouant un rôle clé dans le traitement des aliments après leur absorption par les intestins, ainsi que dans le traitement des déchets et des métabolites produits pendant le fonctionnement normal du corps. fonctionnement.

  • Si le foie cesse de fonctionner correctement, cela s’appelle une maladie du foie, et les chats peuvent toujours sembler être en bonne santé malgré le fait qu’ils souffrent d’un certain degré de maladie du foie.
  • Si, toutefois, la maladie du foie devient plus avancée, le foie est incapable de continuer à fonctionner en raison du processus de la maladie, et cela s’appelle « insuffisance hépatique ».
  • Un chat souffrant d’insuffisance hépatique devient manifestement malade et a besoin d’un traitement urgent.

Qu’est-ce qui cause l’insuffisance hépatique?

Il existe deux types principaux de maladies hépatiques courantes chez les chats qui peuvent entraîner un dysfonctionnement hépatique et une insuffisance hépatique. Ceux-ci sont classés comme primaires et secondaires :

A. Une maladie hépatique primaire peut être due à un certain nombre de causes courantes

  1. Anomalies congénitales (avec lesquelles les animaux naissent), par exemple shunt portosystémique
  2. Infection bactérienne (par exemple, cholangite suppurée ou cholangiohépatite), qui implique souvent le foie, la vésicule biliaire et les voies biliaires, qui sont étroitement liés anatomiquement.
  3. Maladie hépatique liée au système immunitaire, en particulier la cholangite lymphocytaire, qui est souvent liée à deux autres affections inflammatoires apparentées, la pancréatite et la maladie inflammatoire de l’intestin (MICI), entraînant une affection communément appelée « triadite ».
  4. Péritonite Infectieuse Féline (PIF)
  5. Dommages toxiques au foie : un certain nombre de toxines peuvent causer des dommages au foie
  6. Lipidose hépatique également connue sous le nom de stéatose hépatique (liée à l’obésité, lorsque le foie s’infiltre avec des tissus adipeux anormaux chez les chats obèses)
  7. Tumeurs, bénignes et malignes, y compris les lymphomes
Continuer la lecture:  Chats intelligents : Idées de noms pour les chats intelligents avec des personnalités intelligentes

B. Une maladie hépatique secondaire peut survenir avec un certain nombre de conditions

Le foie peut généralement être affecté par d’autres maladies, telles que :

  1. Pancréatite
  2. Diabète sucré
  3. Hyperthyroïdie
  4. D’autres conditions telles que les maladies cardiaques, les maladies rénales, etc.

Quels sont les signes d’une maladie du foie ?

Au début, les problèmes hépatiques peuvent être asymptomatiques (il peut ne pas y avoir de signes cliniques externes), mais à mesure que la maladie du foie évolue vers une insuffisance hépatique, les signes de la maladie deviennent de plus en plus évidents.

Ceux-ci inclus:

  • Perte d’appétit (ne pas manger autant que d’habitude) ou même anorexie (ne pas manger du tout)
  • Polydipsie (consommation excessive d’eau)
  • Platitude
  • Perte de poids
  • Bave, salivation excessive
  • Signes gastro-intestinaux tels que vomissements et diarrhée
  • Abdomen gonflé, également connu sous le nom d’ascite
  • Jaunisse (jaunissement des muqueuses)
  • Retards de la coagulation du sang, car le foie joue un rôle dans ce processus

Comment un vétérinaire DVM aborde-t-il un cas d’insuffisance hépatique?

1. Prise d’historique détaillée

Votre vétérinaire discutera de tous les aspects de l’état de votre chat et examinera son état de santé général. Il existe un certain nombre de causes possibles différentes des signes d’insuffisance hépatique, et cette collecte minutieuse des antécédents aidera à identifier la cause.

De nombreux facteurs sont importants dans cette histoire, par exemple les chats âgés sont plus sujets à certains problèmes que les chats plus jeunes, les chats en liberté sont plus sujets à certains problèmes que les chats d’intérieur, etc. Une histoire alimentaire est importante : quel type de chat nourriture votre chat mange-t-il?

Un nouvel aliment a-t-il été lancé récemment ? Reçoivent-ils des suppléments ? Y a-t-il d’autres facteurs qui pourraient affecter leur système digestif ? Le chat urine-t-il normalement ? (les propriétaires de chats doivent toujours observer attentivement le comportement de leur animal dans le bac à litière).

2. Examen physique

Votre vétérinaire examinera soigneusement le corps de votre chat, palpant le chat partout, vérifiant toute anomalie. Cela comprendra normalement la prise de la température du chat, l’écoute de sa poitrine avec un stéthoscope et la pesée du chat (la perte de poids est souvent observée en cas d’insuffisance hépatique).

3. Tests sanguins et urinaires de routine

Il est très probable que votre vétérinaire effectue des analyses de sang, y compris le panel habituel de tests de diagnostic, tels que l’hématologie (numération des cellules sanguines) et les profils biochimiques (y compris les enzymes hépatiques, les électrolytes et la bilirubine).

Des analyses d’urine simples peuvent également être effectuées. Ce type d’examen est connu sous le nom de base de données minimale et est effectué pour examiner la plupart des chats malades, quels que soient les signes de maladie.

Continuer la lecture:  Comment le traitement de la dépression du chien fonctionne-t-il?

4. Tests sanguins spécialisés

Votre vétérinaire peut recommander des tests sanguins spécifiques, tels que les hormones thyroïdiennes (pour exclure l’hyperthyroïdie), ainsi que des tests pour certaines infections virales telles que le FeLV et le FIV, car il y a des implications importantes si votre chat est positif pour l’un ou l’autre.

Parfois, des tests supplémentaires appelés tests de la fonction hépatique peuvent également être effectués : ils mesurent la façon dont certains produits chimiques sont traités par le foie, obtenant une image plus claire de la façon dont le foie fonctionne réellement.

Les facteurs de coagulation dans le sang peuvent être mesurés, en particulier avant des tests supplémentaires tels que des biopsies du foie, pour éviter les complications de saignement au cours de ces procédures.

5. Autres tests :

Des radiographies (rayons X) et des échographies peuvent être prises pour examiner les détails du foie et des structures connexes (telles que la vésicule biliaire, le pancréas et les intestins). Selon le cas, une imagerie diagnostique plus détaillée (telle qu’une tomodensitométrie ou une IRM) peut rarement être recommandée.

Pour établir un diagnostic précis de la cause de la maladie du foie, une biopsie du foie peut être recommandée, soit sous la forme d’une aspiration à l’aiguille fine (pour prélever des cellules hépatiques), soit d’une biopsie Trucut (pour prélever une section de tissu hépatique).

Ceux-ci peuvent être effectués à travers la peau sous guidage échographique (avec ou sans sédation) ou une laparotomie complète (opération chirurgicale) peut être réalisée, sous anesthésie générale

6. Renvoi à un spécialiste

Votre vétérinaire local peut recommander l’orientation vers un spécialiste en médecine interne vétérinaire, qui s’intéresse particulièrement aux maladies du foie.

Options de traitement pour l’insuffisance hépatique chez les chats

Il existe deux grands types de traitement de l’insuffisance hépatique.

1. Soins généraux de soutien du foie

Cela doit être administré en particulier pendant la phase d’insuffisance hépatique aiguë, pour aider le foie à continuer à jouer son rôle important dans le métabolisme de l’organisme.

Ceci comprend:

  • Fluides intraveineux
  • Régimes spéciaux comprenant des glucides hautement digestibles
  • Une sonde d’alimentation peut être utilisée pour offrir une alimentation si un chat a cessé de manger en raison de certains types d’insuffisance hépatique.
  • Compléments alimentaires
  • De la vitamine k peut être administrée, surtout s’il y a des problèmes de coagulation sanguine
  • Médicaments pour atténuer les signes de maladie subis par le chat (par exemple, médicaments anti-nausée et analgésiques)
  • Anti-oxydants
  • Suppléments modifiant les acides biliaires
Continuer la lecture:  Les chevaux soumis à un régime restreint ont recours à la litière

2. Traitement spécifique à la cause précise de la maladie du foie

  • Antibiotiques si des infections bactériennes ont été diagnostiquées
  • Médicaments anti-inflammatoires (tels que la prednisolone) dans certains types de maladies hépatiques liées au système immunitaire

Quel est le pronostic pour les chats souffrant d’insuffisance hépatique ?

Le pronostic dépend de la cause sous-jacente de l’insuffisance hépatique. De nombreuses maladies du foie ont un bon pronostic, avec un traitement adapté, mais d’autres, comme les cancers du foie, sont incurables.

Les propriétaires de chats doivent discuter de la nature individuelle de l’état de leur chat avec le vétérinaire traitant leur animal de compagnie, afin que des conseils personnalisés puissent être donnés.

Quelle est l’espérance de vie d’un chat atteint d’insuffisance hépatique ?

L’espérance de vie dépend de la cause de l’insuffisance hépatique : certains chats peuvent vivre de nombreuses années, tandis que d’autres peuvent avoir une vie plus courte. Encore une fois, une discussion détaillée avec votre propre vétérinaire est nécessaire pour connaître les attentes de votre animal de compagnie.

Conclusion

Si on vous dit que votre chat souffre d’insuffisance hépatique, vous devez en discuter en détail avec votre vétérinaire afin que l’état de santé puisse faire l’objet d’une enquête approfondie et qu’un plan de traitement détaillé soit mis en place.

Questions fréquemment posées

Combien de temps les chats peuvent-ils vivre avec une insuffisance hépatique ?

Cela dépend de la cause de l’insuffisance hépatique : certains chats peuvent vivre une vie normale, tandis que d’autres ne peuvent vivre que des semaines ou des mois.

Quels sont les signes d’insuffisance hépatique chez le chat ?

Les signes d’insuffisance hépatique comprennent l’inappétence, la polydipsie (consommation excessive d’eau), la matité, la perte de poids, les troubles digestifs tels que les vomissements et la diarrhée, l’abdomen enflé et la jaunisse

L’insuffisance hépatique chez le chat est-elle traitable ?

Oui, il existe de nombreuses options de traitement possibles pour la plupart des types d’insuffisance hépatique féline, mais cela dépend du diagnostic du type précis de maladie du foie.

Les chats insuffisants hépatiques souffrent-ils ?

L’insuffisance hépatique n’est généralement pas douloureuse, mais il s’agit d’un problème individuel, et pour certains chats, un soulagement de la douleur de bonne qualité peut être une partie importante de la thérapie. Vous devriez en discuter avec votre vétérinaire et vous laisser guider par lui.

Author

  • Pet Yolo

    Nous vous apportons les dernières nouvelles et des conseils sur les soins à apporter à vos animaux de compagnie, y compris des conseils sur la façon de les garder en bonne santé et heureux.

    Voir toutes les publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *