Clydesdale dans Portrait de race | revue Pet Yolo

Clydesdale im Profil

Les Clydesdales sont habitués au climat rigoureux de leur patrie écossaise.

Le Clydesdale est une race de chevaux de trait fougueuse originaire d’Écosse. Dans le passé, ils étaient utilisés comme taureaux de trait persistants, aujourd’hui les chevaux puissants et amicaux sont également populaires dans les sports récréatifs.

Fiche d’information Clydesdale

Infos courtes : Cheval de trait fort d’Ecosse, désireux de travailler et amical, très actif
Taille du bâton : 165-195cm
Couleurs: Chevaux bruns, rarement noirs, souvent avec des marques
Taper: cheval de trait
Couloir: élégant, spacieux
Origine: Écosse
Aptitude: Autrefois travaux de calèche et de train, aujourd’hui aussi spectacles et loisirs

Apparence: Cheval de trait élégant

Aux côtés du gigantesque Shirehorse, le Clydesdale est considéré comme LE cheval de trait des îles britanniques. Dans l’ensemble, il est un peu plus petit, plus léger et plus vivant que son grand frère.

Cependant, avec une hauteur allant jusqu’à 195 centimètres et un poids allant jusqu’à 1 000 kilogrammes, le Clydesdale peut à juste titre se compter parmi les chevaux de trait forts.

Corps de projet exemplaire

Le Clydesdale affiche une tête large et élégante avec de grandes oreilles et des yeux intelligents et clairs. Le front large se fond juste dans un grand nez. La tête de bélier ne se trouve pas dans cette race. Le dos est court et large, tandis que la longue croupe musclée est fortement inclinée.

La queue attachée haut est souvent amarrée à l’étranger – en Allemagne, cela est interdit.

Des jambes solides avec le rideau typique du sang-froid permettent aux chevaux de marcher en toute sécurité et de marcher de manière stable. La grande distance entre le jarret et le paturon rend les animaux très agiles. Ils ont une bonne action du genou et se déplacent généralement de manière énergique et expressive.

Quelles couleurs prédominent ?

Les Clydesdales apparaissent généralement comme des bruns. Des tons clairs à foncés peuvent être exprimés. En revanche, les chevaux noirs sont plus rares et les autres couleurs ne sont pas courantes.

Ce que toutes les couleurs de robe ont en commun, c’est qu’elles sont souvent associées à une flamme blanche caractéristique sur le front et à des marques claires.

Continuer la lecture:  Préparation de médicaments pour chiens

Le Clydesdale est un excellent cheval de calèche et de trait.

Caractère : Amical avec beaucoup de mouvement

Les brouillons sont généralement considérés comme stoïques et plutôt flegmatiques. Le Clydesdale est une exception ici. Il impressionne par un tempérament amical mais fort et se présente beaucoup plus énergiquement qu’on ne le pense possible à première vue. Mais cela reste toujours humain, ce qui rend le contact avec ces chevaux très agréable.

Le Clydesdale a été élevé pour être un cheval de meute et de travail. Et c’est exactement ce qui se reflète dans son caractère : sa forte volonté de travailler et sa nature ardente et résiliente sont légendaires.

L’équilibre et la docilité méritent également d’être mentionnés. Dans le même temps, il ne faut pas s’attendre à une obéissance brutale dans cette race. Les chevaux intelligents pensent par eux-mêmes, sont attentifs et pétillent d’esprit.

La plus grande communauté de fans ? Sans surprise, la plupart des Clydesdales se trouvent dans leur Grande-Bretagne natale ainsi que dans les pays anglophones (par exemple, les États-Unis et l’Australie).

Aptitude : loisir, spectacle et attelage

Ces chevaux combinent force, endurance et agilité avec une bonne dose d’intelligence. Cela les rend idéales pour une grande variété de tâches. En raison de leur calme et de leur puissance sans fin, ils sont souvent utilisés pour tirer des wagons (de brasserie). Les chevaux musclés tirent facilement les énormes véhicules et ne craignent pas les foules.

La mascotte de Budweiser Beaucoup de gens connaissent les puissants chevaux de trait de la publicité sur la bière : Budweiser les a attelés devant le wagon de la brasserie pour des publicités.

De plus, les Clydesdales sont d’excellents chevaux de concours avec leur soif d’apprendre. Son extérieur imposant, ses allures élégantes et les plumes volantes sur ses jambes font sensation dans les spectacles équestres du monde entier et inspirent le public.

Le Clydesdale convient-il comme cheval de loisir ?

Les Clydesdales sont également recommandés pour les cavaliers récréatifs, du moins ceux qui ne craignent pas la taille de cette race. Les chevaux de trait sont fantastiques à monter. Ils progressent bien, sont sensibles et éveillés, attendent avec impatience de nouveaux défis et s’amusent avec tout le monde.

Mettez-les devant la voiture, pratiquez des leçons dans la carrière de dressage ou faites de longues promenades à travers les bois et les champs. Les animaux amicaux, au pied sûr et désireux d’apprendre apportent beaucoup de joie à ces activités de loisirs.

Seuls les débutants très peu sûrs pourraient avoir des difficultés avec le tempérament énergique des chevaux.

Attitude du Clydesdale

Comme tous leurs pairs, ces chevaux ont besoin de liens sociaux. Par conséquent, assurez-vous qu’ils peuvent maintenir un contact régulier avec d’autres chevaux.

Continuer la lecture:  Cheval adoptable du cheval droit de l'ASPCA : Greta - Pet Yolo

N’oubliez pas non plus que les Clydesdales sont de très gros chevaux. En conséquence, les conditions locales doivent également correspondre aux dimensions de ces chevaux. Les Clydesdales ont besoin de beaucoup d’espace et de liberté de mouvement pour s’épanouir et être heureux.

attitude dans l’écurie ouverte

Fondamentalement, le Clydesdale est idéal pour garder dans une écurie ouverte. Il n’est pas particulièrement sensible à la température et peut même résister à une brise plus forte.

Cependant, en raison des longs harnais et du poids élevé des chevaux, il faut faire particulièrement attention aux sols secs, stables et bien pavés. Sinon, le sous-sol de la grange ouverte et la santé des animaux pourraient en souffrir.

Santé : Les chevaux Clydesdales sont-ils sensibles ?

Fondamentalement, les Clydesdales ne sont pas considérés comme très vulnérables. Les faiblesses bien connues de la race – problèmes de peau sous les oreilles et usure des articulations – résultent tout simplement de ses caractéristiques physiques.

Si vous décidez de posséder un Clydesdale, vous devez prendre de bonnes précautions sur ces questions pour éviter des problèmes majeurs.

Longues tentures : Belles, mais nécessitant beaucoup d’entretien

Un point littéralement sensible sont les harnais impressionnants des chevaux. Ils ont l’air adorables lorsqu’ils sont secs, mais peuvent causer d’énormes problèmes lorsqu’ils sont mouillés.

Les poils épais du rideau sèchent lentement, adoucissant la peau et facilitant les infections. Les conséquences sont l’eczéma, l’inflammation de la peau et les éruptions cutanées qui doivent être traitées par le vétérinaire. De plus, l’humidité persistante provoque le ramollissement des sabots.

Des contrôles réguliers sont importants !

Le Clydesdale est un cheval de trait musclé, massif et volumineux. Les articulations de ces animaux sont donc soumises à des charges nettement plus élevées que celles des autres chevaux, car elles doivent supporter un poids d’environ 1 000 kilogrammes.

Des charges incorrectes peuvent rapidement entraîner des dommages permanents aux articulations. Pour éviter cela, vous devez surveiller la morphologie de votre cheval et consulter régulièrement le maréchal-ferrant, un ostéopathe équin et votre vétérinaire.

Évitez à tout prix les sols humides

Étant donné que le Clydesdale a de longues suspensions et qu’en raison de son poids, il s’enfonce également profondément dans le sol, l’humidité devient rapidement un facteur de risque. Les sabots se ramollissent à cause de l’humidité et la peau s’enflamme. La statique des chevaux change en raison du ramollissement des sabots et les grosses articulations sont massivement surchargées. Assurez-vous donc toujours que le sol est sec.

Quel âge a un Clydesdale ?

Les Clydesdales peuvent vivre jusqu’à 25 ans et plus.

Alimentation : avec quoi nourrir le Clydesdale ?

Le Clydesdale est un bourreau de travail et aime être physiquement défié. Par conséquent, une bonne portion d’aliments pour chevaux est nécessaire pour une utilisation appropriée à l’espèce. Le foin et la paille constituent l’essentiel, vous couvrez également le besoin en minéraux avec un aliment minéral.

Continuer la lecture:  Caractère, élevage et soins du Border Terrier - Chien | description de la race

Veuillez noter lors de l’alimentation:

  • Les aliments concentrés tels que le muesli ne sont recommandés qu’en petites quantités pour ces animaux à sang froid et uniquement si l’effort physique est élevé en conséquence.
  • Il est préférable de répartir les doses d’alimentation tout au long de la journée. Ainsi, l’estomac du cheval a toujours quelque chose à faire.
  • Les pâturages riches en protéines doivent être évités. Fondamentalement, cette race doit être pâturée lentement. Dans cette phase, complétez l’alimentation avec du foin et de la paille.

Origine : Où se trouve la maison des Clydesdale ?

Le Clydesdale est un cheval de trait écossais qui a ses racines dans le sud du pays près de la rivière Clyde – d’où son nom.

Pendant longtemps, ces chevaux ont été utilisés comme chevaux de trait robustes et puissants. Les Clydesdales ont fait leurs preuves à la fois pour tirer des chariots lourds et pour labourer le sol dense.

Ils ont ensuite été exportés vers toutes les régions des îles britanniques en raison de leur résilience. En 1877, l’association d’élevage officielle, la Clydesdale Horse Society, a été formée.

Achat : Combien coûte un Clydesdale ?

Selon l’éducation et l’état de santé, une Clydesdale coûte entre 2 000 euros et 6 000 euros. Cela peut sembler peu comparé à d’autres chevaux pur-sang. Cependant, gardez à l’esprit que les coûts de maintenance sont susceptibles d’être plus élevés.

Les accessoires de cheval normaux du commerce sont souvent trop petits pour cette race : licols, selles, fers à cheval, couvertures et autres nécessitent des chevaux de sang XL. Par conséquent, vous ne pouvez souvent pas éviter les produits sur mesure.

Trouver un éleveur ne devrait pas être un problème : le Clydesdale a parcouru un long chemin depuis le 19ème siècle. Il est distribué dans le monde entier et est populaire pour sa nature engageante et sa polyvalence. Il y a aussi des éleveurs en Allemagne, la gamme est assez large.

Conclusion : de grands chevaux au grand cœur

Les Clydesdales sont une race de chevaux populaire et à juste titre. Leur nature énergique mais fiable et extravertie en fait d’excellents animaux d’équitation et de conduite.

Cependant, il faut tenir compte de la taille du cheval, de la quantité de soins requis et des coûts plus élevés lors du choix d’un cheval de trait écossais.

Sources:

  • Société équestre de Clydesdale
  • Kaltblut-Pferd.com
  • école d’équitation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *