Bumblebee Goby – Profil d’espèce et guide d’entretien

bumblebee goby fish

Le Bumblebee Goby est l’une des espèces de poissons d’aquarium les plus petites et les plus mignonnes que vous puissiez obtenir. Ces poissons ont un tempérament fougueux et ajouteront beaucoup de couleur à tout décor aquatique, à condition de garantir des conditions de vie optimales.

Ceux-ci incluent des paramètres d’eau stables, une disposition adaptée et d’apparence naturelle et une alimentation appropriée. Nous parlerons de ce dernier plus en détail plus tard car il y a beaucoup de choses à déballer.

Voyons donc ce qu’est cette espèce de poisson et si vous pouvez la gérer.

Exigences du bourdon gobie

Bien que cette petite espèce de poisson ne semble pas grand-chose, elle est en réalité plus difficile à garder qu’on pourrait le penser.

Le Gobie bourdon s’est assez bien adapté à la vie en captivité, mais loin d’être aussi adapté que les autres espèces.

Voyons donc ce qui caractérise l’espèce Bumblebee Goby dans ce sens.

– Taille du réservoir

Puisqu’il s’agit d’un petit poisson, il ne nécessitera pas trop d’espace. Vous pouvez facilement héberger une école de Gobies dans un réservoir de 10 gallons, ce qui rend celui-ci parfait pour les nano-réservoirs.

Vous ne devriez pas non plus vous soucier de la mise à niveau de votre char Goby vers une configuration communautaire plus tard. Ces petits nageurs n’apprécient pas la compagnie des autres poissons.

Si nous le sommes, pour être honnête, ils n’apprécient pas vraiment la compagnie des leurs, bien qu’ils vivent généralement en groupe. Nous aborderons cet aspect un peu plus loin.

En règle générale, le Goby est petit et n’hésite pas à vivre dans des espaces plus petits, à condition que vous lui fournissiez un aménagement approprié. L’environnement naturel du poisson nous donne toutes les indications dont nous avons besoin en ce sens.

Puisque le Gobie bourdon vit dans des environnements variés (rivières, lacs, marécages), il s’est adapté à une multitude de milieux, notamment en eau douce et saumâtre.

La seule chose qui change rarement dans leur cas est l’agencement environnemental. Les gobies aiment vivre dans des zones avec beaucoup de végétation et des cachettes.

C’est un poisson plutôt timide, alors assurez-vous de disposer de suffisamment d’espace pour lui offrir diverses cachettes. Il s’agit notamment du bois flotté, des roches, des grottes, des décorations aquatiques artificielles, etc.

Il devrait être facile de créer une configuration environnementale satisfaisante, car ce petit poisson peut tirer le meilleur parti des plus petites crevasses. Votre imagination est la seule véritable limitation ici.

– Paramètres de l’eau

Concernant les paramètres de l’eau, le Bumblebee Goby ne tombe pas très loin du profil des guppys, sauf peut-être en température.

Bumblebee Goby préfère les températures autour de 73-79 °F mais peut gérer certaines variations si nécessaire. Le PH doit rester autour de 6,5 à 7,5 et ne doit pas dépasser ces paramètres.

Grâce à sa biologie flexible, ce poisson peut vivre aussi bien dans les eaux douces que dans les eaux saumâtres.

Bien que le Bumblebee Goby soit considéré comme un poisson robuste, vous devez maintenir les paramètres de son eau stables. Des fluctuations fréquentes ou massives de la température et de la qualité de l’eau finiront par nuire aux poissons à long terme.

Cela influencera également son comportement, le rendant encore plus agressif et territorial qu’il ne l’est déjà.

– Substrat

Le substrat est un élément important dans la création de l’environnement idéal pour Goby. Ces poissons se nourrissent de fond et passent donc la plupart de leur temps près du substrat.

Je recommande le sable pour 3 raisons principales :

  1. Soutenir le comportement alimentaire – En tant que mangeurs de fond, ces poissons chercheront constamment de la nourriture autour de leur substrat. Il est courant que le Gobie bourdon filtre son habitat à la recherche de résidus alimentaires qu’il peut collecter, et un substrat sablonneux est parfait en ce sens. Les particules plus denses et plus fines empêcheront la nourriture de s’enfoncer, permettant au Gobie de la retrouver plus facilement.
  2. Soutenez le comportement d’enfouissement – ​​Le Bumblebee Goby aime s’enfouir de temps en temps dans le substrat. Il le fait soit pour se cacher, lorsqu’il joue, dans le cadre du rituel d’accouplement, soit lorsqu’il est stressé et n’a nulle part où aller. Dans ce cas, le sable n’abîmera pas la peau du poisson, contrairement à d’autres formes de substrat comme le gravier. Les particules plus grosses pourraient rayer le Gobie, provoquant des blessures cutanées risquant d’être infectées.
  3. Plus facile à nettoyer – Le sable est plus facile à nettoyer que les autres types de substrats en raison des particules plus fines qui ne permettent pas aux déchets de pénétrer. Heureusement, le Gobie n’est pas un poisson extrêmement salissant, donc les travaux d’entretien ne prendront pas trop de temps. Avoir du sable comme substrat rendra les choses encore plus faciles.

Cela dit, tout le monde n’utilise pas de sable. Méfiez-vous simplement des risques liés aux substrats à grosses particules, car ce mangeur de fond aime s’enfouir assez souvent dans le substrat.

– Végétation

Le Bumblebee Goby ne s’intéresse pas aux plantes comme options alimentaires. Ces poissons sont carnivores, ils ne consomment donc que des protéines animales. Cela dit, les plantes d’aquarium sont souvent nécessaires pour assurer la sécurité et le confort du Goby.

Continuer la lecture:  Réservoir de poissons de 75 gallons - Vue d'ensemble, configuration, idées de stockage

Les poissons les utiliseront comme couverture au cas où ils seraient associés à des espèces de poissons plus agressives et territoriales.

Cependant, il est plus probable que le poisson Goby dépende des plantes pour se cacher des autres individus Goby. Les mâles peuvent être assez territoriaux envers les leurs et recourent souvent à la violence.

Vous n’avez pas à vous soucier de la résilience de la plante. Le Bumblebee Goby est trop petit et trop faible pour nuire aux plantes de manière significative.

Cela étant dit, ce poisson est un habitant de fond et un fouisseur de substrat notoire, vous voudrez peut-être garder cela à l’esprit. Ils ont les capacités nécessaires pour déterrer les plantes les plus faibles.

– Équipement

Le chauffage et le filtre sont nécessaires, même pour les nano-réservoirs. Le Bumblebee Goby n’est pas nécessairement un poisson salissant, mais c’est une créature carnivore.

Ainsi, il produira intrinsèquement des déchets plus toxiques pour l’environnement que les animaux herbivores ou omnivores.

Sans oublier que le Bumblebee Goby vivra dans un petit réservoir et que ces environnements se saliront plus rapidement que les installations plus grandes.

Le système de filtration maintiendra l’environnement plus propre et plus stable en éliminant les déchets de poisson, les particules de sable flottantes et tous les déchets et matières mortes qui pourraient salir l’eau.

Assurez-vous simplement que le système de filtration ne fonctionne pas à une puissance excessive. Les courants qui en résultent peuvent perturber le cadre aquatique et provoquer une gêne visible chez le Gobie.

Le chauffage est également nécessaire car il maintient la température sous contrôle. Le Bumblebee Goby nécessite des températures d’eau similaires à celles préférées des guppys et autres poissons tropicaux, mais pas aussi élevées.

La plupart des aquariophiles débutants pensent que le chauffage n’est nécessaire que pour les poissons ayant des exigences de température élevées, mais ce n’est pas le cas.

Cet équipement est indispensable même pour les poissons ayant des exigences de température moyennes, comme le Gobie. Le principal avantage disponible est la stabilité de la température.

Le chauffe-eau permet un meilleur contrôle de la température de l’eau, évitant ainsi les oscillations dangereuses et assurant la stabilité de la température.

Le Bumblebee Goby ne supporte pas très bien les fluctuations de température, mais cela vaut de toute façon pour la plupart des poissons d’aquarium.

Alimentation et régime des bourdons

Vous vous souvenez quand j’ai dit que le Bumblebee Goby était assez difficile à garder ? Eh bien, c’est pourquoi ; c’est à cause de son régime alimentaire et de ses préférences alimentaires.

Le Bumblebee Goby est un poisson carnivore, il ne mange donc que des protéines d’origine animale, mais ce n’est pas la partie exquise. L’aspect inhabituel est que ce poisson ne consomme que de la nourriture vivante.

Vous ne pouvez pas lui faire manger des flocons ou des granulés ou même de la nourriture vivante congelée. La nourriture vivante dont je parle est celle qui est encore en pleine forme.

Le Bumblebee Goby reste plus proche de ses racines naturelles que les autres poissons, il ne mange donc que de la nourriture vivante, comme les organismes vivants, en mouvement et essayant de s’échapper.

Et le problème est que vous ne pouvez pas tromper votre Goby. Vous ne pouvez pas simplement lui balancer de la nourriture devant son visage et espérer déclencher son instinct de chasse. Le poisson peut faire la différence entre les proies réelles et les tentatives de tromperie artificielles.

Dans ce contexte, je dirais que vous disposez de plusieurs options, certaines plus fiables que d’autres :

  • Attrapez de la nourriture sauvage vivante pour eux – Vous pouvez essayer de nourrir votre Gobie avec de la nourriture vivante capturée dans la nature, mais je vous le déconseille. Il y a 2 raisons principales à cela. La première est que les créatures capturées dans la nature ont tendance à être infestées de bactéries et de parasites. Ceux-ci seront transférés à votre poisson Goby et les infecteront et les tueront rapidement. Le deuxième est le danger de pollution environnementale affectant ces animaux. Les vers et les insectes que vous donnez à votre Goby peuvent contenir des produits chimiques environnementaux dangereux, et vous ne le savez pas. Trouver de la nourriture sauvage vivante pour votre Gobie est également assez improbable, en plus d’être dangereux. Alors, évitez complètement cette option.
  • Achetez-le – Certains aquariophiles se spécialisent dans les cultures alimentaires vivantes et sont toujours prêts à expédier diverses options alimentaires, en fonction des préférences de votre poisson. C’est une bonne option si vous parvenez à trouver un vendeur digne de confiance et expérimenté. Et c’est là que réside le problème ; tous les vendeurs ne sont pas fiables. Vous ne pouvez pas être sûr à 100 % de la qualité de la nourriture, quelles que soient les garanties dont vous bénéficiez. Alors, faites vos recherches avant de vous lancer dans la première offre disponible.
  • Cultivez-le vous-même – je dirais que c’est l’option la plus fiable dont vous disposez. Il existe une variété d’options d’équipement pour vous aider à mettre en place une culture alimentaire vivante durable à la maison. Vous n’avez pas besoin de beaucoup d’espace puisque vous cultiverez des vers de vase et des vers tubifex, qui ne craignent pas la surpopulation. Cultiver vos propres cultures vivantes est idéal pour un afflux constant, frais et sûr de nourriture pour votre Goby. Cela nécessitera au début un certain investissement dans l’équipement nécessaire, mais cela sera rentable assez rapidement.
Continuer la lecture:  Comment savoir l'âge d'un poisson Betta ?

Cette dernière option est la meilleure pour votre Bumblebee Goby, sachant à quel point ces poissons sont prétentieux dans leur alimentation. Investir dans un système d’élevage vivant est idéal pour votre poisson Goby et en général.

Vous souhaiterez peut-être mettre à niveau votre aquarium vers une configuration communautaire ou changer votre poisson Goby pour d’autres espèces.

Lorsque cela se produit, le système d’élevage vivant restera toujours une option d’alimentation viable, fournissant quotidiennement à vos poissons de la nourriture vivante prête à manger.

Compagnons de char Bumblebee Goby

C’est un autre domaine dans lequel le Bumblebee Goby sous-performe, pour le dire comme ça. Bref, ce n’est pas un poisson communautaire. Il peut paraître petit, moelleux et mignon, mais il compense par son comportement plutôt répugnant.

Le Bumblebee Goby n’a pas de temps pour s’amuser et jouer avec d’autres poissons.

Les mâles Bumblebee Goby sont extrêmement territoriaux et agressifs envers les autres poissons. Ils ne causent peut-être pas trop de dégâts en raison de leur anatomie inoffensive, mais ils font du bon travail pour faire semblant.

En d’autres termes, ils ne blesseront pas directement leurs camarades de char, mais ils les stresseront. Le Gobie bourdon est connu pour mordiller les nageoires des autres poissons pour les effrayer et les éloigner de leur territoire.

Cela pourrait stresser les poissons, ce qui, avec le temps, aura des conséquences néfastes sur leur système immunitaire et leur niveau de confort général.

Cela étant dit, vous pouvez trouver des compagnons de réservoir compatibles pour votre Bumblebee Goby, à condition de prendre en compte les problèmes suivants :

  • Le besoin d’espace du Gobie – En tant qu’habitant des fonds territoriaux, le Gobie bourdon n’accepte la présence d’aucun autre poisson autour de lui. Recherchez donc des compagnons de réservoir qui préfèrent d’autres types de natation, en donnant la priorité aux zones médiane et supérieure du réservoir. Il est peu probable que le Gobie intimide d’autres poissons en dehors de sa zone de confort. Généralement, ils n’attaqueront les autres poissons qu’une fois qu’ils auront envahi leur territoire et s’approcheront du substrat.
  • Problèmes d’alimentation – Le jumelage des habitants du bas avec les habitants du milieu et du haut s’accompagne toujours de problèmes logistiques liés à l’alimentation. Le problème est que les poissons du milieu et du haut mangeront la majeure partie de la nourriture, tandis que ceux du bas n’obtiendront que les restes. Si vous n’y prêtez pas attention, votre Goby risque de mourir de faim. Vous devez donc trouver un moyen de nourrir correctement votre Bumblebee Goby, même dans une configuration communautaire, où la zone est également patrouillée par d’autres espèces de poissons.
  • Besoins en eau – Il s’agit d’un problème qui doit être résolu dans toute configuration communautaire. Différentes espèces de poissons nécessitent des paramètres d’eau différents, et votre objectif devrait être d’accueillir tous les poissons dans le même cadre. Assurez-vous que le Bumblebee Goby et ses compagnons de réservoir partagent les mêmes exigences en termes de paramètres de l’eau, de taille du réservoir, de disposition de l’habitat, etc.
  • Comportement prédateur – Le Bumblebee Goby est trop petit pour constituer une menace sérieuse pour tout poisson adulte. La situation est très différente lorsqu’il s’agit des alevins. Si vos poissons se reproduisent dans le même aquarium que le Gobie, attendez-vous à ce que de nombreux alevins soient victimes du petit prédateur. Si vous avez l’intention d’élever vos poissons, je vous suggère d’investir dans un aquarium d’élevage et d’allaitement pour éviter cela.

Comme vous pouvez le constater, trouver des compagnons de réservoir compatibles pour votre Bumblebee Goby n’est en aucun cas facile. Il existe une poignée de variables qui pourraient gâcher l’expérience puisque ce petit poisson a un fusible court.

Les guppys et les mollies viennent à l’esprit grâce à leur attitude énergique et paisible. Le problème est que ces poissons visitent également assez souvent la zone du substrat, ce qui les placera dans la ligne de mire directe du Gobie.

L’Indian Mudskipper est un autre candidat potentiellement viable, d’autant plus que ce poisson peut atteindre 7 pouces. Sa taille à elle seule le protégera du caractère curieux et agressif de Goby.

Le problème est que l’Indian Mudskipper a besoin de températures d’eau plus élevées, entre 79 et 88 F, c’est donc un casse-tête que vous devrez résoudre avant d’attraper le poisson.

Pour clôturer cette section, voyez que les compagnons de char du Goby :

  • S’adaptera facilement à un environnement saumâtre
  • Préférer des conditions d’eau similaires
  • Ne passera pas trop de temps près du substrat
  • Je ne chasserai pas et ne mangerai pas le Bumblebee Goby
  • Et n’interagira pas trop avec le Bumblebee Goby

Une façon d’empêcher les interactions entre votre Bumblebee Goby et les autres compagnons de char consiste à utiliser la disposition du réservoir.

Fournissez à votre Gobie une variété de cachettes et de nombreuses plantes, et la présence d’autres poissons ne le dérangera pas, à condition qu’il puisse simplement partir et se cacher.

Maladies et traitements du bourdon gobie

Le Bumblebee Goby ne présente aucune faiblesse spécifique face à une maladie de poisson en particulier. Leurs problèmes de santé potentiels sont liés aux mêmes facteurs qui affectent tous les poissons d’aquarium.

Il s’agit notamment de problèmes tels que de mauvaises conditions d’eau, un stress prolongé des poissons, une alimentation inadéquate, des infections dues à des blessures ou à un système immunitaire affaibli, etc.

Continuer la lecture:  Gourami à bandes - Profil d'espèce et soins

Lorsqu’il s’agit de traiter ces problèmes, la prévention l’emporte toujours sur le traitement.

En ce sens, je recommande :

  • Nourrir correctement votre Gobie – Nourrissez uniquement vos poissons avec de la nourriture vivante. Toute tentative de leur donner de la nourriture commerciale échouera très certainement, ce qui entraînera la famine et le stress des poissons. Et assurez-vous que la nourriture provient de sources fiables et saines.
  • Prendre soin des conditions de l’eau – Le Bumblebee Goby préfère les eaux plus propres, car des conditions inappropriées affecteront leur santé à long terme. Investissez dans un appareil de chauffage et un système de filtration fiable et effectuez un entretien régulier pour garder leur environnement propre.
  • Prévenir le stress – Le stress des poissons est le problème le plus répandu parmi les poissons d’aquarium. Le stress à lui seul ne tuera pas directement vos poissons, mais il les y préparera. Les poissons stressés ont un système immunitaire plus faible et sont plus sujets aux infections et aux parasites. Certaines causes courantes de stress comprennent de mauvaises conditions d’eau, une mauvaise disposition des réservoirs sans zones de cachette, une alimentation inadéquate et des paramètres d’eau fluctuants.
  • Assurer un traitement précoce – j’inclus le traitement précoce dans la catégorie prévention puisque c’est à peu près ainsi que cela fonctionne – en tant que méthode de prévention. L’idée est d’identifier les premiers signes de maladie et de prodiguer immédiatement des soins optimaux à votre Bumblebee Goby. Cette approche empêchera la situation de s’aggraver et garantira un rétablissement rapide.

Si votre poisson présente des signes de maladie, malgré toutes vos précautions, je vous recommande de le mettre en quarantaine. Cela devrait constituer la première phase du traitement, quelle que soit la nature de la maladie.

Un réservoir de quarantaine vous permettra de mieux contrôler le processus de traitement et de contenir également la propagation du trouble.

En dehors de cela, le traitement est assez simple, quelle que soit la nature du trouble. Vous devez garder les conditions de l’eau intactes, proposer une alimentation variée et satisfaisante et ajouter un peu de sel supplémentaire dans l’aquarium pour aider le mécanisme naturel de guérison du poisson.

Dans certains cas, vous devrez peut-être utiliser des médicaments comme des antibiotiques, mais vous devriez toujours consulter un vétérinaire spécialisé dans les poissons avant cela.

L’abus d’antibiotiques ou leur utilisation inappropriée peut détruire le biofilm du réservoir et favoriser l’accumulation dangereuse d’ammoniac.

Quelle est la taille du bourdon gobie ?

Le Bumblebee Goby ne grandira que jusqu’à 1,6 pouces au maximum. De nombreux poissons Gobie n’atteignent même pas cette taille. Le poisson restera petit mais affichera un comportement bien au-dessus de sa taille.

Combien de temps vit le bourdon gobie ?

Le Bumblebee Goby vivra généralement environ 2,5 à 3 ans dans des conditions aquatiques bonnes et stables et avec une alimentation optimale. Des aquariophiles plus expérimentés ont même réussi à porter ce nombre à 4 voire 5 ans, mais c’est rare.

La durée de vie du Bumblebee Goby sera influencée par divers facteurs. Ceux-ci incluent la qualité de la nourriture, les soins généraux, la configuration de l’habitat, les paramètres de l’eau stables, un mode de vie sans stress, etc.

Si vous souhaitez garder votre Bumblebee Goby le plus possible, pensez à lui apporter des soins optimaux au fil des années.

Les bourdons gobies sont-ils agressifs ?

Oui, ils sont. Les mâles Bumblebee Goby ont tendance à être assez agressifs les uns envers les autres, affichant une territorialité extrême. Ces poissons sont conçus pour rivaliser sur tout, y compris l’espace, la nourriture, les femelles et la position hiérarchique.

Ils attaqueront également d’autres poissons qui les dérangent ou même nageront trop près de la zone inférieure de l’aquarium.

Ne vous laissez pas tromper par leur taille modeste, car même de minuscules créatures comme le Gobie peuvent créer des problèmes pour les plus gros poissons. Ils ne leur font pas de mal directement, mais les frappent et les stressent constamment.

Avec le temps, le stress constant affectera le système immunitaire des poissons et les rendra complètement vulnérables aux parasites et aux bactéries.

Pour éviter tous ces problèmes, aquascapez correctement votre aquarium et fournissez au Goby une variété de cachettes.

Cette approche devrait les calmer et réduire leurs tendances agressives innées.

Bumblebee Goby est-il bon pour les débutants ?

Non, Bumblebee Goby n’est pas un bon choix pour les aquariophiles débutants. Ils sont extrêmement prétentieux quant à leur alimentation, ne peuvent pas s’adapter aux produits commerciaux à base de poisson et sont agressifs et dangereux.

Je ne recommande d’investir dans le Bumblebee Goby que si vous avez déjà acquis un sérieux savoir-faire dans le domaine de l’aquariophilie. C’est la seule façon d’être sûr de pouvoir les gérer.

Conclusion

Le Bumblebee Goby est une créature mignonne, énergique et assez colorée. Il est petit, mais il constitue une bonne poignée de poisson si vous ne connaissez pas son type.

Réfléchissez bien au choix de cette espèce si vous n’êtes pas familier avec les hauts et les bas de l’activité piscicole.

Vous ne pourrez peut-être pas supporter la chaleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *